28 avril 2022
Un bilan économique positif pour Saint-Hyacinthe Technopole
Par: Sarah Villemaire
Près d’une centaine de membres ont pris connaissance du bilan économique annuel présenté par Saint-Hyacinthe Technopole. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Près d’une centaine de membres ont pris connaissance du bilan économique annuel présenté par Saint-Hyacinthe Technopole. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Nul doute, l’économie a pris du mieux en 2021 dans la grande région de Saint-Hyacinthe où de nombreux secteurs d’activités connaissent une croissance marquée par rapport à 2020. Des chiffres qui dépassent même les attentes de l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole qui a récemment fait état de son bilan économique pour la dernière année.

Pour une dernière fois, le directeur général de l’organisation, André Barnabé, a présenté le bilan des activités et de la situation économique lors de l’assemblée générale annuelle. En fonction depuis 2015, le directeur général de Saint- Hyacinthe Technopole a annoncé en mars son départ à la retraite prévu le 29 avril. C’est la tête haute que ce dernier se réjouit du bilan qui a été présenté aux membres réunis au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

« Avec ce qui se passe depuis deux ans, les chiffres tels que présentés ont été influencés par les impacts de la crise sanitaire. Par contre, il y a dans ce bilan des chiffres qui sont extrêmement impressionnants et satisfaisants. C’est grâce aux entrepreneurs qui réussissent, malgré tout, très bien dans cet environnement hostile. Leur passion pour l’entrepreneuriat est visible à travers ces résultats », a-t-il souligné.

Pas moins de 795 nouveaux emplois ont été créés cette année sur le territoire de la MRC des Maskoutains. Ce nombre se voit tout de même amputé des pertes d’emplois occasionnés par les fermetures, les rationalisations et les postes demeurant vacants. Cette réduction porte le bilan d’emplois manufacturiers à une perte nette de 69 emplois.

Des cinq principaux secteurs d’activités, le domaine manufacturier a volé la vedette. Un niveau record d’investissements a été enregistré l’an dernier avec un montant de 269,5 M$. Il s’agit de l’un des niveaux les plus importants de l’histoire économique de la région, selon les informations fournies par l’organisation. Mentionnons que le record d’investissements dans ce secteur remontait à 2012 avec un sommet de 267 M$. De plus, 179 projets d’implantation ou d’expansion ont été réalisés en 2021 parmi les entreprises maskoutaines œuvrant dans le secteur industriel.

De son côté, la filière agroalimentaire a bien fait. Que l’on pense à la Cité de la biotechnologie agroalimentaire et vétérinaire de Saint-Hyacinthe et à son parc technologique, ces entités ont enregistré à elles seules des investissements privés de l’ordre de 47 M$. Le secteur de la production agricole a, quant à lui, cumulé des investissements de 28,7 M$ dans l’ensemble de la MRC des Maskoutains.

Malgré les contraintes engendrées par l’effervescence du commerce en ligne et la pandémie, le secteur commercial semble, encore une fois, dépasser les attentes de Saint-Hyacinthe Technopole. « Le secteur a fait face à de nombreux défis costauds depuis plusieurs années, mais les chiffres sont encourageants. Pour la Ville de Saint-Hyacinthe, les montants investis en immobilisations ont atteint 33,5 M$, soit un bond de 118 % par rapport à 2020. C’est la meilleure performance enregistrée depuis 2017 », précise André Barnabé.

La variation nette du nombre de commerces en opération demeure positive sur le territoire. Malgré la fermeture de 14 établissements commerciaux en 2021, 50 nouvelles places d’affaires ont vu le jour au cours de la dernière année. À lui seul, le Programme d’aide à l’implantation de commerces au centre-ville a permis l’essor de 14 nouveaux établissements commerciaux au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Une aide consentie par la Municipalité qui représente un montant évalué à 210 785 $ depuis l’implantation du programme.

Bien que moins impressionnants que les autres secteurs, les chiffres de l’industrie touristique démontrent une reprise encourageante pour 2021 et 2022. L’an dernier, le nombre total de visiteurs a augmenté par rapport à 2020 avec une augmentation de 135 % représentant 112 254 visiteurs.

Le tourisme d’affaires a permis de dépasser les chiffres de 2020 alors que 44 congrès et événements d’affaires de plus de 40 nuitées ont eu lieu l’an dernier comparativement à 25 en 2020. Ces chiffres sont toutefois loin du record enregistré en 2019 où 123 événements s’étaient tenus dans la région.

En 2021, le volet de l’immigration s’est ajouté aux responsabilités de l’organisme afin de favoriser la croissance démographique de la région. Au total, 365 personnes, dont 225 familles issues de l’immigration, ont choisi la région de Saint-Hyacinthe comme terre d’accueil.

L’organisation a travaillé de pair avec les organismes de la région afin de faciliter les opérations en recrutement de main-d’œuvre en 2021 permettant d’identifier et de recommander près de 400 candidats à des entreprises à la recherche d’employés. Pour l’année 2021, 62 embauches ont été confirmées. « Ce sont d’excellentes nouvelles pour la grande région de Saint-Hyacinthe. Je suis convaincu que cette nouvelle réalité va continuer dans la bonne direction d’ici les prochaines années », a conclu André Barnabé.

image