8 février 2024 - 03:00
Le 1400 Saint-Antoine fait peau neuve
23 logements abordables y seront aménagés
Par: Adaée Beaulieu
Maintenant que les travaux de dégarnissage et de décontamination du 1400, rue Saint-Antoine sont terminés, les travaux de rénovation ont pu commencer pour y aménager 22 studios et un 4 1/2. Photo gracieuseté

Maintenant que les travaux de dégarnissage et de décontamination du 1400, rue Saint-Antoine sont terminés, les travaux de rénovation ont pu commencer pour y aménager 22 studios et un 4 1/2. Photo gracieuseté

Le directeur général d’Habitations Maska, Jean-Claude Ladouceur, le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard, le président d’Habitations Maska et conseiller municipal, David Bousquet, et la députée provinciale, Chantal Soucy, ont lancé le chantier le 5 février. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le directeur général d’Habitations Maska, Jean-Claude Ladouceur, le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard, le président d’Habitations Maska et conseiller municipal, David Bousquet, et la députée provinciale, Chantal Soucy, ont lancé le chantier le 5 février. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Une maquette de la future terrasse du 1555 Marché public qui pourra être aménagée en 2025 grâce à la relocalisation des toilettes publiques au rez-de-chaussée du 1400, rue Saint-Antoine. Photo gracieuseté

Une maquette de la future terrasse du 1555 Marché public qui pourra être aménagée en 2025 grâce à la relocalisation des toilettes publiques au rez-de-chaussée du 1400, rue Saint-Antoine. Photo gracieuseté

Un an après l’octroi d’une subvention à Habitations Maska, les travaux d’aménagement de 23 logements abordables ont officiellement commencé au 1400, rue Saint-Antoine, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Rappelons qu’au printemps 2021, la Ville de Saint-Hyacinthe a acquis le bâtiment afin de le rendre disponible à l’organisme sans but lucratif. La subvention du gouvernement du Québec de 4,8 M$ versée dans le cadre du programme Initiative pour la création rapide de logements visait à permettre à l’organisme d’acquérir et de rénover le bâtiment pour y aménager 21 logements.

Finalement, deux logements de plus seront disponibles et le projet s’élève à près de 10 M$. Une somme de 7,2 M$ est financée par la Société d’habitation du Québec, alors que la Ville de Saint- Hyacinthe injectera 2,6 M$. Cette dernière somme inclut aussi l’aménagement de la terrasse publique du 1555 Marché public, dont les travaux débuteront vers le début de l’année 2025.

En plus des logements sur les trois étages, l’immeuble accueillera les toilettes publiques actuellement situées derrière le Marché public et un espace d’entreposage pour celui-ci au rez-de-chaussée. Un local commercial sera également aménagé au rez-de-chaussée. Les 22 studios seront loués 575 $ par mois et le 4 1/2 au coût de 860 $ par mois. L’électricité et l’eau chaude seront comprises pour tous les logements.

Le bâtiment abritait auparavant l’animalerie Anipro et 28 chambres. L’édifice a aussi été victime de deux incendies au fil des années.

« L’habitation est un enjeu majeur pour notre communauté et va le devenir encore plus si on n’agit pas maintenant. Nous aurions pu choisir la voie de la facilité et démolir cet immeuble, mais nous avons choisi de lui offrir une seconde vie », a mentionné le président du conseil d’administration d’Habitations Maska et conseiller municipal, David Bousquet.

« C’est une excellente nouvelle pour le logement dans le contexte de pénurie de logements sociaux et abordables. Ce projet répond à deux priorités de la Ville de Saint-Hyacinthe : l’accessibilité au logement et la revitalisation du centre-ville. Je tiens à mettre en lumière la contribution et l’esprit d’innovation de notre partenaire Habitations Maska », a déclaré le maire André Beauregard. Il a tenu à souligner l’emplacement stratégique du bâtiment ainsi que la décision de préserver son architecture d’origine.

« Nous franchissons une étape importante dans la bonification de l’offre de logements abordables dans notre ville », a renchéri la députée Chantal Soucy. Elle est impliquée activement dans le projet du moment qu’elle a été avisée par Habitations Maska du manque à gagner de 2,4 M$.

image