4 août 2022
Service incendie de Saint-Pie
32 heures pour une intervention
Par: Jérémy Bezeau
Pas moins de 32 heures ont été nécessaires pour compléter l’intervention. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

Pas moins de 32 heures ont été nécessaires pour compléter l’intervention. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

Après avoir fait appel aux pompiers le 28 juillet pour une machine à compost en flammes, le Centre de traitement de la biomasse de la Montérégie (CTBM) à Saint-Pie a encore eu besoin de l’aide du Service incendie pour éteindre un autre début d’incendie le 1er août. L’intervention a duré pas moins de 32 heures au total!

Ce sont les employés qui ont commencé leur quart de travail vers 6 h qui ont vu de la fumée près de la deuxième machine.

« Ce qui explique le nombre d’heures pour cette intervention est la complexité à vider la machine en soi et le fait que les pompiers ne peuvent pas rester longtemps à proximité en devant porter des masques respiratoires. Sinon, les flammes ont rapidement été rabattues », explique le directeur du Service incendie de la Ville de Saint-Pie, Sylvain Daignault.

Durant toutes ces heures, ce sont près de 50 pompiers en provenance de 11 services de sécurité incendie qui ont été appelés à intervenir. Parmi les services incendies de la MRC des Maskoutains, seulement celui de Saint-Marcel ne s’est pas rendu sur place.

À savoir si des interventions aussi longues étaient chose fréquente, M. Daignault ne se souvient pas d’avoir été sur les lieux d’un incendie aussi longtemps. « Je ne crois pas avoir vécu quelque chose du genre. Il s’agit de nouvelles machines. Ce sera à revoir avec les responsables », affirme-t-il.

Les équipements sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre.

image