31 Décembre 2020
La rose
À un budget
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Les contribuables maskoutains avaient besoin d’un petit répit en cette fin d’année mouvementée et les élus l’ont compris en accouchant d’un compte de taxes 2020 bien raisonnable avec son gel de la taxe foncière pour le résidentiel et les immeubles non résidentiels (commercial). La taxe liée aux matières résiduelles est en hausse de 46 $, mais ce montant restera le même pendant toute la durée du contrat de cinq ans. On peut aussi se consoler en se disant qu’il profitera directement à une entreprise maskoutaine, soit JMV Environnement. Hâte de voir le compte de taxes de 2022, avant l’entrée d’un nouveau rôle d’évaluation basée sur la valeur marchande de l’été 2021.

image