19 juillet 2018
La rose
À un compte
Par: Le Courrier

À la piscine Laurier

À la piscine Laurier

Publicité
Activer le son

Rire ou pleurer, entre les deux mon cœur balance. Je viens de recevoir mon compte de taxe scolaire et, effectivement, il a fondu de moitié par rapport à l’an dernier. Même pas 300 $, c’est vous dire à quel point je n’habite pas un château. J’aurais toutes les raisons au monde de me réjouir bien entendu, mais je reste avec une crotte sur le cœur en me disant que, pendant bien des années, les résidents desservis par la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe se sont fait arnaquer en comparaison avec les propriétaires immobiliers des commissions scolaires voisines. Donc, rire ou pleurer de rage, entre les deux mon cœur balance. Et vous chers lecteurs? 

image