24 Décembre 2015
À voir pendant le temps des Fêtes
Par: Sarah Daoust Braun

Lucasfilm/Disney

Paramount Pictures

20th Century Fox

Sony Pictures

Les Films Séville

Ça y est, une vague de longs-métrages déferle à nouveau sur nos écrans pour Noël, et ce, pour le plus grand ­bonheur des cinéphiles. Entre Tarantino et Star Wars, voici quelques ­suggestions de films à voir pendant le temps des Fêtes.

Publicité
Activer le son

Les huit enragés (The Hateful Eight)

C’est la nouvelle offrande de Quentin ­Tarantino, trois ans après Django Unchained. Le réalisateur de Pulp Fiction renoue avec le genre western et son acteur fétiche Samuel L. Jackson. L’intrigue, campée après la guerre de Sécession, se concentre sur huit brigands coincés dans un relais isolé du Wyoming. À l’affiche le 25 décembre.

Le Casse du siècle (The Big Short)

Brad Pitt, Steve Carell, Christian Bale et Ryan Gosling se partagent la vedette dans cette comédie dramatique, prélude de la crise financière de 2008. Adaptation d’un livre de Michael Lewis, le long-métrage d’Adam Kay (The Other Guys, Anchroman 2) suit quatre malins qui réussissent à anticiper en 2005 l’éclatement de la bulle immobilière et des crédits. À l’affiche.

Joy

David O. Russel signe sa troisième ­collaboration avec Jennifer Lawrence, après Silver Linings Playbook et ­American Hustle, qui incarne ici l’entrepreneure et inventrice de la « Miracle Mop », Joy ­Mangano. Se joignent aussi à la partie Bradley Cooper et Robert De Niro, des habitués du réalisateur qui pourrait voir son drame biographique être en lice pour les Oscars et autres remises de prix. À l’affiche le 25 décembre.

Commotion (Concussion)

Will Smith se glisse dans la peau du ­médecin qui a révélé au grand jour les liens entre les ­commotions cérébrales au football et l’encéphalopathie traumatique chronique. Réalisé par Peter Landesman (Parkland), le film trace le portrait du docteur nigérian Bennet Omalu, à l’origine de la découverte, et sa lutte contre la NFL. Gare au scandale pour la célèbre ligue de football ­américain, à qui on reproche d’avoir voulu ignorer les possibles dangers de ce sport. À l’affiche le 25 décembre.

Star Wars : Le réveil de la force

Certains l’ont qualifié comme le film le plus attendu de la décennie. Une chose est sûre, ce septième opus de la Guerre des étoiles ravit la critique. C’est J.J. Abrams, derrière les derniers Star Trek, qui prend le relais de la saga qui se déroule cette fois 30 ans après la Bataille d’Ednor, mise en scène en 1983 dans Le retour du Jedi. À l’affiche.

image