10 novembre 2022
Gala de boxe de New Era Promotion au Stade L.-P.-Gaucher
Alexis Barrière expéditif contre Adam Braidwood
Par: Maxime Prévost Durand
Alexis Barrière a vaincu Adam Braidwood par arrêt de l’arbitre en finale du gala de boxe de New Era Promotion présenté au Stade L.-P.-Gaucher, samedi soir. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alexis Barrière a vaincu Adam Braidwood par arrêt de l’arbitre en finale du gala de boxe de New Era Promotion présenté au Stade L.-P.-Gaucher, samedi soir. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une minute quarante-trois secondes. C’est tout ce dont a eu besoin Alexis Barrière pour vaincre Adam Braidwood par arrêt de l’arbitre en finale du gala de boxe de New Era Promotion présenté au Stade L.-P.-Gaucher, samedi soir. Retour en photos et en mots sur cette soirée qui a également mis en vedette les Maskoutains Francis Charbonneau et Alex Laramée. Photos François Larivière | Le Courrier ©

Alexis Barrière reste invaincu

Le Johannais Alexis Barrière, champion canadien en titre chez les poids lourds, a conservé sa fiche immaculée en signant sa huitième victoire en autant de combats, une septième par K.-O.

Une solide frappe de la gauche directement au visage a envoyé Adam Braidwood au tapis avec 1:17 à faire au 1er round.

Barrière avait déjà réussi à toucher la cible plusieurs fois dans les secondes précédentes et à faire faiblir les genoux du Britanno-Colombien, qui s’est néanmoins permis de lancer un sourire narquois à son adversaire. Lorsque l’arbitre a signifié l’arrêt du combat, Barrière est devenu euphorique, sachant qu’il venait de surmonter son plus grand test en carrière.

Dans ses commentaires d’après-combat, il a indiqué qu’il visait à court terme à mettre la main sur un titre mondial mineur.

Un dernier combat pour Charbonneau

Pour son dernier combat en carrière, devant les siens, le Maskoutain Francis Charbonneau (4-1-0, 1 K.-O.) s’est incliné par décision unanime en quatre rounds face au Mexicain Israel Nava Lopez (2-1-0, 2 K.-O.).

Malgré une belle opposition, surtout en fin de combat, Charbonneau a été débordé par les coups de son adversaire. Nava Lopez a même surpris le favori local avec un coup qui l’a envoyé au sol au début du 3e round. Le protégé du Club de boxe de Saint-Hyacinthe a semblé fouetté par la suite puisqu’il a livré ses meilleures attaques à partir de ce moment, mais cela n’a pas suffi à lui donner la victoire vu le retard cumulé.

Le Maskoutain de 39 ans, qui a aussi combattu en arts martiaux mixtes dans sa carrière, avait indiqué avant le combat qu’il tirerait sa révérence après samedi.

« Ça a été un combat intense, comme je le voulais pour bien finir [ma carrière de boxeur]. Mon adversaire n’est pas venu en touriste et j’en suis très content. Il a fait sortir le meilleur de moi-même et ça a donné un bon spectacle », a commenté Francis Charbonneau, fier de sa performance malgré le résultat.

Laramée arrêté au 3e round

À 35 ans, le Maskoutain Alex Laramée a vécu son baptême de la boxe professionnelle à la dure contre le Mexicain Jesus Arriaga (2-3-0, 1 K.-O.). Avec deux minutes à faire au 3e round, et après avoir été ébranlé par son adversaire, l’ancien combattant d’arts martiaux mixtes et de kickboxing a vu son coin lancer la serviette pour mettre fin au combat.

« J’ai adoré mon expérience. Je voulais un combat difficile et je l’ai eu. Je suis très à l’aise avec ma défaite », a-t-il commenté.

Laramée, qui s’était blessé au biceps droit dans la semaine précédant le combat, n’a jamais réussi à s’installer véritablement dans ce duel ni à faire mal au Mexicain. Arriaga a ébranlé le Maskoutain dès le 1er round avec des combinaisons de coups et il a forcé un premier compte contre Laramée à la fin du 2e round.

Il fallait voir le sourire du Maskoutain après le combat pour comprendre qu’il venait de vivre un rêve, malgré le dénouement du combat. C’était la première fois, autant en boxe qu’en arts martiaux mixtes, qu’il se battait sur la même carte que son ami et partenaire d’entraînement Francis Charbonneau. « De vivre ça à son dernier combat, à Saint-Hyacinthe, c’était parfait. »

Yan Pellerin perd sa ceinture NABO

Promoteur du gala et lui-même boxeur, le Granbyen Yan Pellerin (13-1-0, 5 K.-O.) a perdu sa ceinture des poids lourds-légers NABO aux mains de l’Argentin Ruben Eduardo Acosta (39-18-5, 14 K.-O.) dans une décision unanime des juges à la suite des 10 rounds du combat. Ce n’est que la deuxième défaite en carrière du boxeur de 42 ans.

La confrontation a donné lieu à un duel stratégique où la défensive et les contre-attaques de l’Argentin ont fait la différence. Bien qu’il ait contrôlé le centre du ring pour la majeure partie du temps, Pellerin n’a pas été en mesure de faire mal à son adversaire.

Autres résultats

Dans les autres combats du gala, Alexandre Leng a offert le K.-O. le plus rapide de la soirée en disposant de Daymen Lee en seulement 32 secondes. Tom Vautour a aussi signé une victoire par K.-O. au 1er round face à Abokan Bokpe, puis Abed El Safadi a remporté sa quatrième victoire en autant de combats en l’emportant par arrêt de l’arbitre au 2e round contre Alejandro Medine De La Rosa.

De son côté, le Québécois d’adoption Petar Gavrilovic est resté invaincu grâce à une victoire par décision unanime contre Jair Sena. Dans ses débuts professionnels, Tony Laramie est aussi sorti victorieux par décision unanime face à Maxime Lepage.

Un combat d’arts martiaux mixtes a également été présenté entre Javad Mahjoub, un judoka iranien réfugié au Canada depuis quelques années, et Manuel Garcia. Mahjoub, qui effectuait ses débuts professionnels, a été dominant dès le début. Il a été déclaré vainqueur après l’arrêt de l’arbitre au 1er round.

Selon les organisateurs, près de 1000 spectateurs étaient présents pour le gala. Profitant de son passage à Saint-Hyacinthe, New Era Promotion a rendu un hommage à l’ancienne gloire locale, Sébastien Demers, qui est venue saluer la foule. Durant sa carrière, le Maskoutain a notamment détenu la ceinture IBF International des poids moyens et le titre de champion d’Amérique du Nord NABF des super-moyens. Il s’était aussi battu pour un combat de championnat du monde en 2007.

image