11 novembre 2021
Mairie de Saint-Hyacinthe
André Beauregard s’impose de peu
Par: Sarah-Eve Charland

André Beauregard devient le 23e maire de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le suspense aura duré jusqu’au bout alors qu’il aura fallu attendre le dépouillement de la dernière boîte de scrutin pour connaître l’identité du nouveau maire de Saint-Hyacinthe. C’est André Beauregard qui a finalement obtenu une légère majorité avec 50,8 % des voix. La cheffe du parti Saint-Hyacinthe unie, Marijo Demers, a terminé tout juste derrière avec 49,2 % des voix.
Publicité
Activer le son

« Dès [lundi], je me mettrai au travail pour faire prospérer davantage la Ville de Saint-Hyacinthe. Chacun et chacune à sa place. C’est en travaillant ensemble que nous formerons une communauté forte et que nous cultiverons notre fameuse fierté maskoutaine. L’intégrité, la transparence et le respect sont des valeurs importantes que j’amène avec moi au conseil municipal. Je serai à votre écoute, [je] vous servirai et travaillerai à répondre aux besoins et priorités que nous identifierons pour le présent et le futur de notre ville. C’est la tâche à laquelle je convie les élus du nouveau conseil municipal pour les quatre prochaines années », a affirmé le nouveau maire lors de son discours de la victoire.

Selon l’ancien conseiller du district Douville, Saint-Hyacinthe a une position enviable sur laquelle le conseil municipal doit miser. « Il faut faire attention à notre dette et adopter des hausses de taxes qui ont de l’allure. Je veux que les gens soient fiers. Je veux qu’on redynamise notre centre-ville. On a beaucoup de projets qui sont déjà sur la table. Il ne faudra pas en ajouter trop. Il va falloir y aller intelligemment et établir les priorités. »

Les résultats serrés pour la mairie et dans divers districts démontrent d’ailleurs que le message de Saint- Hyacinthe unie a fait son chemin jusqu’aux citoyens, a reconnu le nouveau maire André Beauregard. « Ça envoie le message que les gens souhaitent que la Ville de Saint-Hyacinthe change des façons de faire », a-t-il souligné, avant d’ajouter vouloir lui aussi apporter du changement, « notamment au niveau de la transparence quand c’est possible ».

Le résultat final a été dévoilé vers 22 h 50 dimanche soir. M. Beauregard arpentait d’ailleurs le stationnement du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe en attendant le dévoilement des résultats. Constatant qu’aucune tendance ne se dessinait avec certitude, il s’est résigné à rejoindre les autres candidats. « Je me promenais. Je marchais. Je parlais à mon monde. J’étais stressé, mais je suis toujours resté positif. J’étais confiant à la fin parce qu’il restait une boîte de scrutin, une du vote par anticipation à Douville. Avec mon pointage, je savais que cette boîte allait être bonne. J’étais confiant, mais ça a été plus serré que ce à quoi je m’attendais. »

Le maire sortant Claude Corbeil a assisté au dévoilement des résultats au Centre de congrès. Il voulait être présent afin de féliciter les nouveaux élus. « J’ai trouvé la soirée assez intense. Quand je suis arrivé vers 21 h, il y avait des gagnants et des perdants. Au cours de la soirée, ça a changé de bord. C’était assez impressionnant comment c’était serré. Je suis aussi surpris que Saint-Hyacinthe unie n’ait pas obtenu de siège. Plusieurs de ses candidats ont obtenu plus de 40 % des voix. Je savais que ce serait chaud, mais pas à ce point-là. Je souhaite au nouveau maire un bon quatre ans. Je suis confiant que le prochain conseil va mener à bien la Ville et que les dossiers enclenchés, en tout cas pour la plupart, vont pouvoir se poursuivre », a souligné M. Corbeil

Une défaite pour Marijo Demers

Son adversaire Marijo Demers l’a félicité au moment de donner un discours au Centre de congrès. Aucun candidat de Saint-Hyacinthe unie n’a accédé au conseil municipal.

« Je m’attendais à un scénario où ça allait être serré. Ça a été encore plus serré que ce qu’on pouvait s’imaginer. On se serait cru à la soirée de référendum de 1995. Il y a un moment dans la soirée où on a été à un seul vote de différence pendant près de 40 minutes. […] Saint- Hyacinthe unie est une aventure politique fabuleuse. Je suis fière de ce qu’on a accompli. On a offert des idées, des actions, une plateforme pour mettre de l’avant une vision politique. Ce n’est pas terminé. Je félicite M. Beauregard. Je lui souhaite un bon mandat ainsi qu’à tous les élus. »

Le taux de participation a atteint 33,2 %, dont 12 % par anticipation. À la dernière élection, le taux de participation se situait à 36,5 %. André Beauregard sera assermenté le 12 novembre et deviendra le 23e maire de Saint-Hyacinthe.

image