20 octobre 2022
Atelier d’artistes : un endroit pour créer et partager
Par: Maxime Prévost Durand
Pas moins de cinq artistes travaillent en résidence à Atelier d’artistes, dont le local a été aménagé aux Galeries St-Hyacinthe. Sur la photo, on aperçoit au centre l’instigatrice du projet, Sylvie Fournier, entourée des artistes Isabelle Tellier (à gauche) et Denise Girard (à droite). Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pas moins de cinq artistes travaillent en résidence à Atelier d’artistes, dont le local a été aménagé aux Galeries St-Hyacinthe. Sur la photo, on aperçoit au centre l’instigatrice du projet, Sylvie Fournier, entourée des artistes Isabelle Tellier (à gauche) et Denise Girard (à droite). Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Depuis quelques mois, un espace dédié à la création artistique a pris place dans un local aux côtés des boutiques situées dans l’allée centrale des Galeries St-Hyacinthe. Cinq artistes en arts visuels ont élu résidence à cet endroit, appelé Atelier d’artistes, où ils peuvent créer devant les passants et afficher quelques-unes de leurs œuvres.

Formée au départ des artistes visuels Sylvie Fournier, Sylvain Demers et Maryse Laroche-Plourde, l’équipe d’Atelier d’artistes s’est agrandie au fil des semaines avec l’arrivée de Denise Girard et d’Isabelle Tellier. Du mercredi au samedi, au moins un de ces artistes est présent dans le local qui leur sert d’atelier. Le public est invité à y entrer pour suivre leur processus créatif et interagir avec eux.

En s’installant aux Galeries St-Hyacinthe, ce projet de médiation culturelle vise à « rapprocher le public de l’artiste et de l’art contemporain », est-il décrit par l’organisation.

« Ça nous permet de rejoindre des gens qui n’iraient pas nécessairement dans un musée. Les gens magasinent et entrent dans le local parce qu’ils sont curieux. Ça devient donc accessible à monsieur et madame Tout-le-Monde », mentionne l’instigatrice du projet, Sylvie Fournier, une peintre de Saint-Bernard-de-Michaudville.

Atelier d’artistes s’est donné comme mission « de permettre à des artistes de se faire connaître et de présenter à la population maskoutaine des ateliers de découvertes en explorant plusieurs médiums en art visuel », est-il décrit.

« On demande un engagement de la part des artistes qui font partie de l’Atelier. Le but n’est pas juste de venir accrocher ses toiles pour les vendre. Il faut être ici pour travailler », souligne Mme Fournier.

C’est en voyant une initiative similaire se déployer à la Place Longueuil que l’artiste peintre a eu l’idée d’implanter un concept similaire en sol maskoutain. Elle a contacté la direction des Galeries St-Hyacinthe à l’automne 2019 et son projet a été accueilli avec une grande ouverture. La pandémie a ralenti la mise en place d’Atelier d’artistes, mais n’a pas compromis le projet. Les premiers artistes ont intégré graduellement le local – où se trouvait anciennement le magasin de cadres Grif Graf – il y a près d’un an. Maintenant bien installés, ils ont souligné leur ouverture officielle avec un vernissage le 29 septembre à l’occasion des Journées de la culture.

Chaque artiste a sa propre section au mur sur laquelle il peut afficher les œuvres qu’il a terminées. Une fiche descriptive permet également aux visiteurs d’en apprendre davantage sur sa démarche artistique et son parcours.

Souvent appelés à travailler chez eux, à l’abri des regards, les artistes se plaisent au sein de la formule proposée par Atelier d’artistes.

« On s’habitue à la présence des gens et on développe une connexion avec certains d’entre eux qui reviennent voir l’évolution de nos œuvres, affirme Isabelle Tellier, qui fait autant des toiles colorées illustrant des animaux et des personnages que des sculptures. Le fait de sortir de chez soi et d’être entourés d’art, ça fait en sorte qu’on est stimulés quand on s’installe pour travailler. »

Denise Girard, dont les toiles mettent en scène des danseurs, se dit particulièrement inspirée par ce lieu de travail qu’elle s’est rapidement approprié. « Je trouve ça formidable comme formule. Je rentre tout de suite dans ma toile même si des gens passent. Les gens sont très gentils et intéressés. »

Le contact entre les artistes et le public s’étend même à travers des ateliers et des activités, offertes sporadiquement à différents moments de l’année. En décembre, deux ateliers de création de cartes de souhaits seront notamment proposés par Sylvie Fournier. Pour plus d’informations, il suffit de faire une visite à Atelier d’artistes.

image