26 juillet 2018
Le pissenlit
Aux critiques gratuites
Par: Le Courrier

Aux critiques gratuites

Aux critiques gratuites

Publicité
Activer le son

« Vendu », « une autre qui va se remplir les poches avec notre argent… », voici deux échantillons du niveau de langage et des réactions suscitées sur les réseaux sociaux par l’annonce de la candidature de la conseillère Annie Pelletier comme candidate libérale dans Saint-Hyacinthe à l’élection d’octobre. Sachez que Mme Pelletier est une bonne personne qui ne mérite pas une once de mépris et encore moins de se faire trainer dans la boue. En 2018, il faut plutôt du courage et une force de caractère exceptionnelle pour vouloir se présenter en politique, tous partis confondus. On devrait plutôt se réjouir que des hommes et des femmes osent encore le faire. 

image