1 septembre 2022
carte blanche
Bonne rentrée
Par: Christian Vanasse
Christian Willie Vanasse

Christian Willie Vanasse


Hey, avez-vous vu ça? On a pu observer plus de promesses de baisses d’impôts en une seule journée d’élection que d’étoiles filantes pendant toute la période des perséides.

D’habitude, ce genre de nanane fiscal arrive plus vers la fin, c’est la promesse ultime, celle qui fera chavirer votre cœur d’électeur, le petit chocolat à la fin du repas, mais là, non. T’arrives au restaurant, pis ils te commencent ça direct avec le dessert. Avec l’extra sur la cerise du sundae de la promesse d’un chèque dans notre boîte à malle dès le lendemain du vote. Attendons encore un peu et on nous promettra un virement direct dans notre compte, si bien sûr on a répondu correctement à la question : Le 3 octobre, je vote pour…?

Ah, les gens prônant la prudence, la frugalité et la saine gestion qui se transforment tout à coup en guichet semi-automatique frénétique, ça me fait bien rire. Ça gère à courte vue, ça voit pas plus loin que son petit bénéfice, pis ça pellette en avant les problèmes d’hier et d’avant-hier.

En plus, ce fameux chèque qu’on nous promet être un « bouclier anti-inflation » a tous les airs d’une cape rouge brandie devant un taureau. Si nous sommes encornés, nous n’aurons que nous à blâmer.

Mais tout ça, c’est surtout de l’argent qu’on n’aura pas quand ça va être le temps. Facque « Bonne rentrée », c’était pour souligner la rentrée scolaire et je voulais remercier le personnel enseignant, le personnel de soutien, les transporteurs, tout le monde qui tient le réseau à bout de bras malgré le manque de ressources et d’investissements. J’vous prie de me croire, vous avez tout mon respect, pis j’vous promets que mon vote ira à ceux et celles qui sont de votre bord.

image