17 novembre 2022
Boxe amateur : deux finalistes aux Gants dorés
Par: Maxime Prévost Durand
Charles Brillon et Rémi J. Hamel ont remporté la médaille d’argent dans leur catégorie respective aux Gants dorés. On les aperçoit en compagnie de l’entraîneur de l’école de boxe Les Apprentis Champion, Steve Choquette. Photo gracieuseté

Charles Brillon et Rémi J. Hamel ont remporté la médaille d’argent dans leur catégorie respective aux Gants dorés. On les aperçoit en compagnie de l’entraîneur de l’école de boxe Les Apprentis Champion, Steve Choquette. Photo gracieuseté

Les boxeurs Charles Brillon et Émile Larouche, de l’école de boxe Les Apprentis Champions, ont atteint la finale des Gants dorés, un grand rendez-vous de boxe amateur qui s’est tenu à la fin octobre, à Victoriaville. Ils ont chacun mis la main sur une médaille d’argent.

Un autre protégé des Apprentis Champions, Rémi J. Hamel, a pour sa part récolté une médaille de bronze.

« Les performances ont été là, mais pas les résultats malheureusement, a analysé l’entraîneur Steve Choquette. Ça a été une belle fin de semaine d’apprentissage. »

Charles Brillon a fait face à un défi de taille en affrontant en finale un boxeur invaincu en sept combats. Malgré une belle performance, il a perdu par décision unanime. Émile Larouche, qui avait gagné ses trois derniers combats avant les Gants dorés, a quant à lui signé une victoire serrée en demi-finale avant de s’incliner par décision partagée en finale. De son côté, Rémi J. Hamel a livré un combat stratégique et serré en demi-finale de sa catégorie, mais il a subi une défaite par décision majoritaire.

L’école de boxe maskoutaine a également vu quatre de ses athlètes obtenir une médaille d’or sans opposition, faute d’adversaire dans leur catégorie. Il s’agit d’Aissatou Diallo, Nataniel Doyon, Derek Poirier et Dylan Gadbois.

Le Club de boxe de Saint-Hyacinthe, qui comptait six représentants à cette compétition, a vécu le même genre de situation avec quatre champions couronnés sans opposition, soit Charlie Plante, Milan Robin, Felyx Desjardins Boissonneault et Maxim Letellier. Une de ses athlètes, Maguy Deslauriers, a aussi obtenu une médaille d’or parce que son adversaire n’a pas fait le poids.

Maicol St-Amour a été le seul membre du Club de boxe de Saint-Hyacinthe à livrer un combat et il a obtenu une médaille de bronze à la suite de sa défaite par arrêt de l’arbitre en demi-finale.

image