9 Décembre 2021
Cap sur le Challenge M18 AAA
« C’est le temps de jouer pour gagner »
Par: Maxime Prévost Durand
Avant de mettre le cap sur le Challenge CCM M18 AAA, les Gaulois croiseront le fer avec les Grenadiers de Châteauguay samedi après-midi au Stade L.-P.-Gaucher. Photothèque | Le Courrier ©

Avant de mettre le cap sur le Challenge CCM M18 AAA, les Gaulois croiseront le fer avec les Grenadiers de Châteauguay samedi après-midi au Stade L.-P.-Gaucher. Photothèque | Le Courrier ©

Après un début de saison mitigé, les Gaulois de Saint-Hyacinthe voudront présenter leur meilleur visage au Challenge CCM M18 AAA, qui se tiendra du 15 au 19 décembre à Saguenay. « C’est le temps de jouer pour gagner », lance l’entraîneur-chef, Marc-André Ronda.

Une vingtaine d’équipes participeront à ce tournoi, soit les quinze formations de la ligue de hockey M18 AAA du Québec et cinq clubs des Maritimes. Celles-ci seront séparées en cinq groupes. Les meneurs de chaque groupe passeront aux rondes éliminatoires, tout comme les trois meilleurs deuxièmes. À l’enjeu se trouve un laissez-passer qui permettra aux champions du Challenge CCM d’accéder directement au deuxième tour des séries éliminatoires à la fin de la saison.

Loin d’être favoris pour les grands honneurs, les Gaulois voudront d’abord et avant tout profiter de ce contexte de tournoi pour « souder l’esprit d’équipe encore plus » et « voir qui peut élever son niveau de jeu », soutient Marc-André Ronda.

En phase préliminaire, les Gaulois seront opposés aux meneurs du circuit, les Chevaliers de Lévis, de même qu’au Phénix du Collège Esther-Blondin, avec qui ils luttent au milieu du classement. Le McDonald’s d’Halifax complétera leur groupe.

« L’objectif va être clair. Il faut qu’on soit capables d’accéder au deuxième tour. Le but sera de jouer nos trois matchs de round Robin avec une grande importance », indique l’entraîneur de la formation maskoutaine.

Pour y arriver, Saint-Hyacinthe devra retrouver une certaine constance offensive et faire preuve de discipline, deux aspects de son jeu qui ont été plus fragiles dans les dernières semaines.

« Il va falloir que nos deux unités spéciales arrivent en confiance. Il faut aussi que nos gardiens nous gardent dans le match et que nos unités de cinq soient efficaces dans les trois zones », énumère Marc-André Ronda.

Aux prises avec des blessés et des absents à chacun de leur match depuis le début de la saison, les Gaulois de Saint-Hyacinthe pourraient enfin présenter leur alignement complet à l’occasion du Challenge CCM. Reste à voir si l’attaquant Cédric Plante, blessé lors du dernier match, sera en mesure de prendre part à l’action à ce moment.

Un dernier arrêt avant le challenge

Avant de prendre la route vers Saguenay pour le Challenge CCM, les Gaulois feront face à un défi intéressant pour leur dernier match de saison régulière avant la pause des Fêtes. Les Grenadiers de Châteauguay, qui trônent au sommet de leur division, leur rendront visite au Stade L.-P.-Gaucher samedi à 13 h.

Saint-Hyacinthe tentera de signer une deuxième victoire consécutive après celle que l’équipe a soutirée au compte de 6 à 5 en prolongation face aux Vikings de Saint-Eustache dimanche dernier.

Fernand-Olivier Perron a inscrit deux buts dans la victoire, tandis que le capitaine Chad Prepszl a atteint le plateau des 15 buts en faisant vibrer les cordages en 3e période. Le défenseur Samuel Kingsley a continué à connaître du succès à l’offensive en jouant les héros en prolongation lors d’un avantage numérique.

Par deux fois, la formation maskoutaine a surmonté un déficit de deux buts dans cette rencontre. Elle est d’abord revenue de l’arrière après avoir accusé un retard de 3 à 1, puis elle a répété l’exploit après avoir tiré de l’arrière 5 à 3 en 3e période.

Les unités spéciales des Gaulois ont été mises à contribution dans ce gain alors que quatre de leurs six buts ont été marqués en avantage numérique. Les Vikings ont été particulièrement indisciplinés avec une douzaine de pénalités, dont sept en 3e période.

La troupe de Marc-André Ronda se reprenait après s’être fait jouer le tour par les Riverains du Collège Charles-Lemoyne deux jours plus tôt dans une défaite de 4 à 3 à Sainte-Catherine. Les Gaulois ont échappé une avance de 3 à 1 avant de s’incliner.

image