5 juillet 2018
Championnat du monde junior d’haltérophilie
Cinq membres de la Machine Rouge mettent le cap sur l’Ouzbékistan 
Par: Maxime Prévost Durand

Matt Darsigny, Magalie Roux, Tali Darsigny, Andréanne Messier et Pierre-Alexandre Bessette, du club maskoutain La Machine Rouge, retournent tous au Championnat du monde junior d’haltérophilie, qui se tient dans les prochains jours en Ouzbékistan.

Matt Darsigny, Magalie Roux, Tali Darsigny, Andréanne Messier et Pierre-Alexandre Bessette, du club maskoutain La Machine Rouge, retournent tous au Championnat du monde junior d’haltérophilie, qui se tient dans les prochains jours en Ouzbékistan.

Cinq athlètes du club La Machine Rouge se sont envolés mardi pour l’Ouzbékistan, où se tiendra le Championnat du monde junior d’haltérophilie dans les prochains jours. Tali Darsigny, Andréanne Messier, Magalie Roux, Matt Darsigny et Pierre-Alexandre Bessette représenteront plus de la moitié des Québécois qui défendront les couleurs du Canada pour l’occasion. Ils pourront compter sur la présence de leurs entraîneurs Yvan Darsigny et Denis Desgranges. LE COURRIER les a rencontrés peu de temps avant leur départ, alors qu’ils y allaient des derniers préparatifs avant ce grand rendez-vous.

Publicité
Activer le son

Tali Darsigny (58 kg) 4e participation

Pour Tali, ce sera la dernière occasion de laisser sa marque chez les juniors sur la scène internationale. Après déjà trois participations, dont une 8e place en 2016, elle tentera de rebondir à la suite d’une déception enregistrée l’an dernier à Tokyo, où elle avait obtenu son moins bon classement, une 11e place. « Pas mal toutes mes compétitions ont bien été cette année, alors je suis en confiance. Je suis encore en pleine forme à l’entraînement et mes barres continuent de monter », a confié celle qui aspire à un top 5, voire un podium. Elle pourrait par la même occasion battre de nouveau les records canadiens juniors qu’elle détient tous déjà et qu’elle a améliorés à maintes reprises cette saison.

Andréanne Messier (69 kg) 3e participation

Andréanne aime ce grand rendez-vous, c’est là où elle performe le mieux habituellement. « Lors de mes deux participations, c’est là où j’ai fait mes meilleures performances de la saison. J’y ai toujours battu mes records personnels. » Malgré une petite blessure au genou gauche qui l’a incommodée à l’entraînement ces derniers temps, elle a de grandes ambitions, souhaitant améliorer son classement, elle qui avait terminé 8e l’an dernier. « Un top 6 serait envisageable si je refais mes meilleures barres », estime-t-elle. Ne voulant pas pour autant se mettre trop de pression, elle compte y aller une barre à la fois et se laisser porter par les sensations de la compétition. Et si elle se trouve dans une forme exceptionnelle, pourquoi ne pas rêver au record canadien de Marie-Ève Beauchemin-Nadeau de 121 kg à l’épaulé-jeté!

Magalie Roux (69 kg) 2e participation

Malgré une saison qui n’a pas été toujours facile, Magalie a tout de même réussi à obtenir les standards pour retourner au Championnat du monde junior pour une 2e année consécutive. « J’ai dû travailler beaucoup sur moi-même. Je n’ai pas été tant blessée, mais c’était plus difficile mentalement. » Avec une catégorie encore plus relevée que l’an dernier, reste à voir si elle pourra répéter l’exploit de percer le top 10. « Ça avait bien été l’an dernier, même si c’était la première fois que je faisais une compétition internationale. C’est sûr que c’est stressant, mais je suis confiante que ça va bien aller. Je me suis forcée toute l’année pour atteindre cet objectif, alors je compte arriver là-bas et m’amuser. »

Matt Darsigny (69 kg) 2e participation

Changement de catégorie pour le jeune Matt Darsigny, âgé de seulement 16 ans, qui passe des 62 kg aux 69 kg. La transition a quelque peu freiné la progression de l’étoile montante de La Machine Rouge, mais celui-ci compte bien retrouver les mêmes sensations que l’an dernier. À sa première participation, Matt ne s’était pas laissé impressionner par la grandeur de la compétition en réalisant sa meilleure performance, battant au passage un record canadien junior. « Ça a été la plus belle compétition que j’ai faite, avec celle des Jeux du Québec, alors c’était un objectif pour moi d’y retourner cette année. Je suis content d’avoir réussi à me requalifier. » Et dans une catégorie plus relevée, de surcroît.

Pierre-Alexandre Bessette (94 kg) – 2e participation

Changement de catégorie également pour Pierre-Alexandre, maintenant chez les 94 kg. Dans son cas, la transition des 85 kg vers la catégorie de poids supérieure a été bénéfique et il a sans doute connu la meilleure saison de sa carrière, faisant notamment tomber le record québécois à l’arraché chez les 94 kg. Tout ça, malgré le fait qu’il s’entraînait par correspondance, alors que ses études l’ont amené à Chicoutimi. « J’ai gardé contact avec mon entraîneur (Denis Desgranges), il m’envoyait mes plans d’entraînement par Internet. Il était un peu inquiet au début, mais je lui ai prouvé que ça pouvait marcher quand même. » Les résultats ont été au rendez-vous, si bien qu’il retourne au Championnat du monde junior pour une 2e année consécutive. « Ça fait un an que je m’entraîne fort pour y retourner. Mon but est de sortir de plus grosses performances et d’avoir un meilleur classement. » L’an dernier, il avait terminé 19e chez les 85 kg. 

image