10 février 2022
Pendant que de nouveaux assouplissements sont annoncés
COVID-19 : le tableau s’éclaircit enfin
Par: Maxime Prévost Durand
Au moment où le gouvernement québécois dévoile son plan de déconfinement pour les prochaines semaines (voir tableau), la situation entourant la COVID-19 s’améliore à presque tous les niveaux dans la région maskoutaine, notamment à l’Hôpital Honoré-Mercier et dans les écoles.

Seule ombre au tableau, trois personnes atteintes de la COVID-19 sont décédées sur le territoire de la MRC des Maskoutains dans la dernière semaine, selon les plus récentes données de la Direction de santé publique de la Montérégie, partagées mardi. Cela porte à 221 le nombre de décès recensés dans la région depuis le début de la pandémie.

À l’Hôpital Honoré-Mercier, une amélioration notable a été observée alors qu’on rapportait une cinquantaine d’hospitalisations liées à la COVID-19 mardi. C’est 17 de moins que la semaine précédente. Une seule personne se trouvait aux soins intensifs.

Le nombre de personnes infectées qui doivent recevoir des soins a diminué de moitié à l’établissement maskoutain depuis la mi-janvier. À ce moment, de nouveaux sommets avaient été atteints avec près de 90 hospitalisations de cas positifs à la COVID-19.

Écoles : absentéisme en baisse

Par ailleurs, on dénombre presque deux fois moins d’absences relatives à la COVID-19 dans les écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) cette semaine.

Après avoir surpassé les 1000 élèves absents la semaine dernière, l’organisation faisait état de 649 élèves absents mardi. Parmi ceux-ci, 294 avaient obtenu un résultat positif à un autotest de dépistage, puis 355 avaient été retirés en raison de symptômes ou d’un contact à risque élevé avec une personne atteinte de la COVID-19.

L’enseignement à distance n’était requis pour aucune classe présentement, a précisé le CSSSH.

L’école secondaire Casavant était la plus touchée avec 33 élèves déclarés positifs à la suite d’un test rapide. Treize écoles, dont neuf au primaire, recensaient plus d’une dizaine de cas positifs parmi leurs élèves.

Dose de rappel : en progression

Du côté de la vaccination, le cap de la moitié de la population ayant été chercher une dose de rappel sera bientôt franchi au sein du Réseau local de santé Richelieu-Yamaska, qui couvre les territoires de Saint-Hyacinthe, Beloeil et Acton Vale.

En début de semaine, 48,6 % de la population avait reçu une dose de rappel, une augmentation de 3,4 % en une semaine. Il s’agit de l’une des meilleures participations en Montérégie. Seul le RLS Pierre-de-Saurel fait meilleure figure avec 55,4 % de sa population s’étant prévalue déjà d’une dose de rappel.

La proportion de personnes ayant reçu ses deux premières doses a quant à elle grimpé de 1,4 % dans le RLS Richelieu-Yamaska pour se situer à 82,5 % de la population totale.

image