4 novembre 2021
Tournée Jamais sans mon casque
De nouveaux casques pour des organismes de la région
Par: Laurent Théoret

De gauche à droite : Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, Jubilee Larraguibel, coordonnatrice de la Maison de la famille des Maskoutains, Donald Audet, responsable des sports à l’École secondaire Saint-Joseph, Jean-François Racine, directeur général de l’École secondaire Saint-Joseph, et Simon Poulin, fondateur et directeur d’Avec toute ma tête. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La tournée Jamais sans mon casque de l’organisme Avec toute ma tête a offert à trois organismes de la région de Saint-Hyacinthe 80 casques pour des enfants en milieu défavorisé.
Publicité
Activer le son

La Maison de la famille des Maskoutains, le Centre de la famille Saint-Pie et la Maison des jeunes de Saint-Hyacinthe sont les trois organismes chanceux. L’équipement de protection a été financé par la députée provinciale de la circonscription, Chantal Soucy, qui agit aussi comme ambassadrice de la région maskoutaine.

En tant qu’ambassadrice, elle s’est dite heureuse de participer à un événement de la sorte et souhaite voir les impacts concrets qu’une telle campagne aura sur le terrain. « Je suis fière de participer financièrement à ce projet. Il s’agit d’une mesure concrète en prévention des traumatismes crâniens. C’est là, la clé du succès! Enfin, j’encourage grandement tous les citoyens de Saint-Hyacinthe à adopter le port du casque protecteur lors de leurs activités sportives », a souligné Mme Soucy.

Selon les statistiques du Système canadien hospitalier d’information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT), compilées entre 2016 et 2019, 41 % des jeunes de 13 à 17 ans qui ont fait une chute à vélo ne portaient pas de casque. Cette proportion monte à 61 % dans le cas des accidents en planche à roulettes.

Action dans les écoles

En plus d’une ambassadrice, la tournée s’est dotée d’un porte-parole régional : Daniel Audet, responsable des sports à l’École secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.

« À titre de porte-parole régional de la campagne Jamais sans mon casque, je souhaite transmettre aux intervenants de sport et loisir, mais surtout aux jeunes des écoles primaires et secondaires de la région, l’importance de porter en tout temps un casque lorsqu’on pratique notre activité. Que ce soit en ski, à vélo, en skateboard, grand ou petit, le port du casque protecteur peut faire une différence entre une blessure mineure et celle qui ne pardonne pas. C’est notre rôle, comme intervenant auprès des jeunes, de faire la promotion du port du casque. Protéger sa tête devrait être une priorité pour tous, et c’est une priorité pour nous à l’École secondaire Saint-Joseph », explique M. Audet.

Une tournée à travers le Québec

En plus de la région de Saint-Hyacinthe, Simon Poulin, le fondateur et directeur de l’organisme Avec toute ma tête, distribuera 9000 casques de vélo à des enfants provenant de familles à faible revenu. « C’est avec fierté que nous allons visiter les villes et municipalités partout au Québec afin de sensibiliser les jeunes comme les plus grands à ces accidents impardonnables qui laissent de graves séquelles », dit le fondateur de l’organisme.

La tournée Jamais sans mon casque a remis jusqu’ici plus de 6450 casques de vélo en plus d’avoir visité plus de 1500 écoles et rejoint 85 000 étudiants afin de les sensibiliser au port du casque protecteur.

image