3 Décembre 2020
Saison annulée pour la ligue de hockey senior AAA
Débuts reportés pour le Condor à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand

Le copropriétaire du Condor de Saint-Hyacinthe, Robert Chevrier, est d’avis que l’annulation de la saison de la ligue de hockey senior AAA était la meilleure décision à prendre dans les circonstances. Photothèque | Le Courrier ©

Il faudra attendre quelques mois de plus avant de voir une première partie du Condor à Saint-Hyacinthe. La ligue de hockey senior AAA du Québec a annoncé, lundi, que la saison 2020-21 est officiellement annulée, reportant du même coup à l’automne prochain les débuts de la nouvelle formation maskoutaine.

Publicité
Activer le son

La ligue s’était donné pour objectif de lancer la saison au plus tard en janvier, mais l’espoir de pouvoir y arriver n’était pratiquement plus existant vu le contexte qui demeure incertain. Cette situation a forcé les gouverneurs à prendre cette ultime décision.

« On trouve ça plate, on aurait aimé qu’il y ait du hockey, mais on n’est même pas sûr si Noël va tenir, alors on ne peut même pas penser au hockey en ce moment », a soutenu le copropriétaire du Condor, Robert Chevrier, lorsque joint par LE COURRIER dans les heures qui ont suivi l’annonce.

Plus tôt cet automne, M. Chevrier se disait déjà prêt à faire l’impasse sur la saison pour plutôt se concentrer sur la suivante. « Ça reste un jeu, un passe-temps, ce n’est pas une obligation », a-t-il mentionné, ajoutant qu’il n’aurait pas voulu que la tenue de matchs risque d’être un vecteur de propagation de la COVID-19 dans la région.

« Il y avait deux ou trois clubs qui voulaient plus faire décoller la saison, puis finalement, ce sont eux qui sont revenus avec la proposition de l’annuler », a mentionné le copropriétaire du Condor.

Avant même cette annonce, le Formule Fitness de Bécancour, avait pour sa part déjà choisi de faire une croix définitive sur la campagne, peu importe l’avenir qui allait être réservé à la saison.

« Un marché comme Saint-Hyacinthe aurait pu décoller quand même, mais ça aurait été plus dur pour les petits marchés. On aurait peut-être scrappé la ligue si on avait fait ça [jouer une saison]. Et la ligue n’a pas les reins assez solides pour pouvoir aider les équipes financièrement, alors peut-être qu’on aurait perdu des clubs l’an prochain. »

Saint-Hyacinthe toujours dans les plans

Fraîchement débarquée de Nicolet, où elle avait disputé ses deux dernières saisons, la franchise du Condor avait officialisé son déménagement à Saint-Hyacinthe au printemps, malgré l’incertitude liée à la pandémie. Et l’annulation de la saison ne changera rien à sa venue en sol maskoutain.

« Ça ne met pas en péril notre arrivée à Saint-Hyacinthe, au contraire, a assuré Robert Chevrier. Si on avait décollé dans un contexte fragile, c’est peut-être ça qui nous aurait mis en péril pour l’an prochain. »

En raison du contexte particulier de la pandémie, il était difficile d’aller chercher des commanditaires pour cette saison, a reconnu l’Hélénois. « Ce n’était pas un problème encore, mais on ne voulait pas en créer un non plus. »

Même s’il n’y aura pas de matchs cet hiver, l’organisation entend poursuivre son travail en vue de la prochaine saison. Les chandails de l’équipe, arborant ses nouvelles couleurs, sont déjà prêts et pourraient être présentés prochainement afin de maintenir un certain engouement à l’égard de l’arrivée du Condor dans la région.

image