25 novembre 2021
carte blanche
Dehors Serge dehors
Par: Christian Vanasse
Publicité
Activer le son

Mardi passé, c’était salle comble au cinéma de Saint-Hyacinthe pour la projection du documentaire Dehors Serge Dehors des réalisateurs Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, qui étaient sur place pour discuter avec le public.

Comme bien d’autres, j’étais là par amour pour le talentueux comédien Serge Thériault, volontairement confiné chez lui depuis six ans et refusant de communiquer avec l’extérieur. La bande-annonce du film m’avait touché, mais en avait aussi choqué plusieurs qui critiquaient une approche intrusive, « voyeuriste » et à la limite de l’exploitation de la souffrance humaine. Or, rien n’est plus éloigné de la vérité.

C’est un film à « hauteur d’homme » tourné dans un respect absolu et avec l’accord de Serge Thériault. Le Maskoutain Martin Fournier est diplômé en psychologie, spécialisé en santé mentale. Il a aussi réalisé avec Latulippe un autre documentaire, Manoir, à propos du manoir Gaulin de Saint-Hyacinthe, où résidaient des gens aux prises avec des troubles de santé mentale ou de toxicomanie. Dehors Serge Dehors n’est pas qu’à propos de Serge Thériault. Il tourne autour de la vedette, mais ce qu’il montre vraiment, c’est l’ombre autour. Là où vivent sa conjointe Anna, sa fille Mélina et ses voisins Robert et Jolande.

Le vrai sujet du film, c’est les proches aidants. Ceux qui ne vous laisseront jamais tomber quoiqu’il arrive, ceux qui vous aiment jusqu’au bout de leurs forces, c’est un film sur l’humanité. Courez le voir. Réclamez une autre séance au cinéma maskoutain! Contactez TiVia, je sais pas, mais faites-le voir à vos proches. Pis allez aider quelqu’un autour de vous. Drette là. Donnez un coup de main. Partagez. Aimez. Parce que des Serge, il y en a tout autour de nous.

image