8 février 2024 - 03:00
Des boxeurs maskoutains se qualifient pour le championnat canadien
Par: Maxime Prévost Durand
Félix Laroche, des Apprentis Champions, est l’un des boxeurs ayant assuré sa place en vue du championnat canadien juvénile et junior. Photo gracieuseté

Félix Laroche, des Apprentis Champions, est l’un des boxeurs ayant assuré sa place en vue du championnat canadien juvénile et junior. Photo gracieuseté

Des athlètes de l’école de boxe Les Apprentis Champions et du Club de boxe de Saint-Hyacinthe ont profité du Défi des champions, une compétition disputée à Montréal à la fin janvier, afin de se qualifier en vue du championnat canadien juvénile et junior qui aura lieu à Calgary plus tard cette année.

Aïssatou Diallo et Félix Laroche, deux membres des Apprentis Champions en action dans la classe juvénile, ont assuré leur place sur l’équipe A du Québec grâce à leur victoire en finale du Défi des champions. Aïssatou a obtenu une victoire par décision unanime, tandis que Félix a remporté son combat par décision majoritaire.

Charles Brillon a lui aussi atteint la finale de sa catégorie chez les juniors, ce qui lui permet de se qualifier pour le championnat canadien. Il a signé une victoire par décision majoritaire à son premier combat et une victoire par décision partagée en demi-finale. Son combat final n’a toutefois pas encore été disputé. Le résultat de celui-ci permettra de déterminer s’il fera partie de l’équipe A ou de l’équipe B du Québec. Une partie plus importante des coûts est assumée par la Fédération de boxe olympique du Québec pour les athlètes membres de l’équipe A. Un défi de taille se dresse cependant devant Charles puisqu’il devra affronter Israël Talbot, un boxeur couronné quatre fois champion québécois par le passé.

Toujours chez les Apprentis Champions, Regina Itangishaka (juvénile) s’est qualifiée sans même devoir se battre puisqu’elle a été déclarée championne sans opposition dans sa catégorie, faute d’adversaire.

« Pour chacun d’eux, il s’agira d’une première expérience au championnat canadien », a souligné l’entraîneur des Apprentis Champions, Steve Choquette.

L’école de boxe maskoutaine, qui comptait six athlètes en action au Défi des champions, a enregistré cinq victoires en huit combats. Derek Poirier, qui avait obtenu une victoire par arrêt préventif à son premier combat, a vu son parcours s’arrêter en demi-finale à la suite d’une défaite par arrêt de l’arbitre subie au 3e round. Rémi J. Hamel a quant à lui été défait par décision unanime à son premier combat face à un adversaire qui l’avait déjà battu deux fois dans la dernière année, puis Nataniel Doyon a dû s’avouer vaincu par décision majoritaire en demi-finale malgré une belle prestation.

Du côté du Club de boxe de Saint- Hyacinthe, Felyx Desjardins-Boissoneault (juvénile) et Jeremiah Harvey (junior) ont obtenu leur place au sein de l’équipe B du Québec. Natalia Arias, championne sans opposition dans sa catégorie, se qualifie quant à elle avec l’équipe A.

Jeremiah a remporté son premier combat par décision majoritaire avant de s’incliner par décision unanime en finale. Felyx, qui passait directement en finale en raison du nombre d’athlètes inscrits dans sa catégorie, a quant à lui subi une défaite par décision majoritaire.

Fedy Sakher était aussi en action pour le Club de boxe de Saint-Hyacinthe chez les juniors. Il a perdu son seul combat, en demi-finale, par décision majoritaire.

image