3 mars 2022
Des capsules vidéos mettent en valeur des richesses territoriales
Par: Le Courrier
Tournage d’une capsule vidéo à la tourbière du rang de l’Égypte, à Saint-Valérien-de-Milton, à l’occasion de la démarche d’élaboration d’un Plan régional sur les milieux naturels. En rouge, à gauche, Megan Ouellet, stagiaire à la Fondation Séthy. Photo Denyse Bégin

Tournage d’une capsule vidéo à la tourbière du rang de l’Égypte, à Saint-Valérien-de-Milton, à l’occasion de la démarche d’élaboration d’un Plan régional sur les milieux naturels. En rouge, à gauche, Megan Ouellet, stagiaire à la Fondation Séthy. Photo Denyse Bégin

Dans le cadre de la démarche d’élaboration d’un Plan régional sur les milieux naturels, entamée en 2020, la MRC des Maskoutains présente cinq capsules vidéos et invite la population à découvrir les richesses naturelles présentes sur son territoire.

Les capsules sont disponibles sur le site Internet de la MRC des Maskoutains ainsi que sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook.

Cinq thèmes sont abordés dans ces capsules vidéos, soit :

– Les objectifs de la démarche du Plan régional sur les milieux naturels;

– Les milieux humides (eaux peu profondes, étangs, marais, marécages ou tourbières);

– Les milieux hydriques (cours d’eau et lacs – incluant la rive, le littoral et les plaines inondables);

– Les milieux forestiers (forêts);

– Les milieux champêtres (friches, prairies agricoles).

Contexte d’élaboration d’un Plan régional sur les milieux naturels

La Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques a été adoptée en juin 2017 dans le but de freiner la perte de ces milieux d’intérêt. Avec cette loi, les MRC ont la responsabilité légale de mettre en œuvre un plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) à l’échelle de leur territoire respectif. Ce plan doit être déposé au ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MELCC) avant le 16 juin.

Puisque la Politique de la biodiversité (qui répond aux enjeux de la préservation de la biodiversité et de la lutte aux changements climatiques) devait être mise à jour en 2022-2023, la MRC a pris la décision d’intégrer cette démarche à même le PRMHH. Le PRMHH de la MRC des Maskoutains tient donc compte des milieux humides et hydriques ainsi que des milieux forestiers et champêtres.

image