7 avril 2022
Hockey M18 AAA
Des Chevaliers trop forts pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Les Chevaliers de Lévis ont balayé les Gaulois de Saint-Hyacinthe en quart de finale, portant le coup de grâce à la formation maskoutaine dimanche soir avec une victoire de 4 à 1 au Stade L.-P.-Gaucher. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Chevaliers de Lévis ont balayé les Gaulois de Saint-Hyacinthe en quart de finale, portant le coup de grâce à la formation maskoutaine dimanche soir avec une victoire de 4 à 1 au Stade L.-P.-Gaucher. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sans surprise, les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont vu leur parcours en séries éliminatoires prendre fin en quart de finale. Les Chevaliers de Lévis, champions de la saison régulière dans la ligue de hockey M18 AAA du Québec, leur ont montré la sortie, dimanche soir, au Stade L.-P.-Gaucher, en signant un troisième gain en autant de rencontres.

Après avoir balayé les Élites de Jonquière au premier tour, les Chevaliers ont réservé le même sort aux Gaulois. Ils ont remporté les deux premiers duels 4 à 1 et 5 à 2, à Lévis, jeudi et vendredi, avant de sceller le sort de la formation maskoutaine dimanche soir par la marque de 4 à 1, à Saint-Hyacinthe.

De toute la série, les Gaulois n’ont réussi à prendre les devants qu’une seule fois. Ils ont mené 1 à 0 dans le troisième et dernier match, une avance qui n’a tenu que… 32 secondes!

Il faut dire que la commande était immense pour la troupe de Marc-André Ronda, qui avait déjà réussi jusque-là la plus grande surprise des séries. En 11e place pour clore la saison, les Gaulois avaient éliminé au premier tour l’Albatros du Collège Notre-Dame, qui pointait au 5e rang. Le défi était tout autre contre les Chevaliers de Lévis. En plus d’être largement favoris grâce à leur 1re place au classement général, ceux-ci n’avaient pas perdu à leurs douze derniers matchs de saison régulière. « Leur parcours est impressionnant », a reconnu l’entraîneur-chef des Gaulois.

Pas question toutefois de sortir de cette série la tête basse. « Personne n’a à être gêné, a indiqué Marc-André Ronda. On sentait le groupe épuisé, mais pas démoralisé de sa performance. »

Le match de dimanche soir était le 18e que les Gaulois disputaient en 34 jours. Mais bien que la fin de saison ait été éreintante, jamais les joueurs n’ont baissé les bras. Ils ont même réussi à s’adapter à la rapidité imposée par les Chevaliers en cours de série, fait remarquer l’entraîneur-chef.

« Au début, ils avaient l’air d’aller plus vite que nous, mais dans le dernier match, ce n’était plus le cas. Avec leur profondeur, ils nous ont toutefois fait payer toutes nos petites erreurs. […] Je pense qu’on avait assez bien fait pour nous donner une chance de gagner dimanche, mais leur gardien a été très bon à chacune de nos occasions de marquer. »

Les attaquants des Chevaliers Olivier Houde et Elliot Simard, qui ont été deux des trois meilleurs marqueurs du circuit M18 AAA en saison régulière, ont fait sentir leur présence dans cette série. Ils ont chacun cumulé cinq points, le premier récoltant trois buts et deux passes, puis le second terminant avec deux buts et trois passes. Xavier Daigle s’est également démarqué avec une production de deux buts et trois mentions d’aide lui aussi.

En demi-finale, Lévis a maintenant rendez-vous avec le surprenant Phénix du Collège Esther-Blondin (8e). L’autre confrontation opposera les Cantonniers de Magog (2e) au Rousseau-Royal de Laval-Montréal (6e).

image