8 juillet 2021
Des concerts estivaux… sur la rivière Yamaska!
Par: Maxime Prévost Durand

La chanteuse maskoutaine Andie Duquette sera l’une des quatre artistes à livrer une prestation sur la rivière Yamaska cet été.Photothèque | Le Courrier ©

À défaut de présenter les traditionnels Beaux mardis de Casimir cet été, la Ville de Saint-Hyacinthe s’est tournée vers une alternative pour le moins originale alors qu’elle présentera des concerts sur la rivière Yamaska.

Publicité
Activer le son

Appelée « Rivière musicale », cette série de quatre spectacles donnera notamment l’occasion de voir et d’entendre des artistes maskoutains comme Andie Duquette et Styves Lemay à partir d’embarcations sur la rivière.

« C’est une première! Le Service des loisirs s’est déchaîné pour remplacer une série de spectacles comme celle des Beaux mardis par cette alternative », s’est enthousiasmé la directrice des communications de la Ville, Brigitte Massé.

Le coup d’envoi de cette série sera donné demain, le vendredi 9 juillet, de 16 h à 18 h, avec une performance du groupe de musique traditionnelle Les Fils du Diable. Une prestation de la colorée Maria Cannelloni, artiste fort appréciée des tout-petits, suivra le dimanche 25 juillet, de 14 h 30 à 15 h 30, tandis que le chansonnier Styves Lemay mettra de l’ambiance sur la rivière le vendredi 6 août, de 16 h à 18 h. La chanteuse Andie Duquette, accompagnée du guitariste Bryan Lévesque, viendra conclure la saison le dimanche 15 août, de 13 h 30 à 15 h 30, avec sa touche rock dans un duo acoustique.

Comme pour les Beaux mardis de Casimir, le Centre des arts Juliette-Lassonde a collaboré à l’élaboration de cette programmation.

« Le ponton de la Ville [situé au Centre nautique de Saint-Hyacinthe] deviendra la scène sur laquelle les artistes joueront », a précisé Mme Massé.

Pour assister à ces spectacles, présentés gratuitement, il suffira d’arriver avec sa propre embarcation (kayak, canot, pédalo, etc.) ou d’en louer une, sur réservation préalable, au Centre nautique de Saint-Hyacinthe. La Ville a spécifié que les prestations musicales ne seront pas accessibles de la rive.

« L’idée était d’éviter qu’il y ait une trop grande proximité entre les gens. En faisant les spectacles sur la rivière, une distance naturelle se crée entre les embarcations, a soutenu Mme Massé. Cela permet aussi aux gens qui ne seraient pas allés sur la rivière de la découvrir. »

La série « Rivière musicale » s’inscrit dans le cadre de la programmation « Mon été à Saint-Hyacinthe », où une cinquantaine d’activités extérieures diversifiées sont proposées à la population.

image