9 novembre 2023 - 03:00
Football collégial D2
Des Lauréats combatifs accèdent aux demi-finales
Par: Maxime Prévost Durand
Pour la première fois depuis qu’ils ont fait le saut en division 2 collégiale il y a trois ans, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont réussi à se qualifier pour les demi-finales du championnat.

Malgré un match en montagnes russes en quart de finale, le 4 novembre, ils ont battu les Islanders du Collège John Abbott 41 à 44 pour accéder au prochain tour des séries.

L’équipe dirigée par Sébastien Deschamps aura maintenant rendez- vous avec les champions de la saison régulière, les Nomades du Cégep Montmorency, avec une place en finale à l’enjeu. Ce duel sera disputé samedi, à 13 h, à Laval.

L’autre demi-finale opposera les Volontaires du Cégep de Sherbrooke aux Faucons du Cégep de Lévis.

Lors du seul duel entre Saint-Hyacinthe et Montmorency cette saison, la formation maskoutaine s’était inclinée 24 à 20 sous une pluie torrentielle au terme d’une poussée offensive des Nomades dans les derniers instants du match. Le manque de constance à l’attaque avait coûté cher aux Lauréats, s’est rappelé Sébastien Deschamps, qui s’attend à mieux de ses protégés samedi.

Une victoire in extremis

En quart de finale, les Lauréats ont dû faire preuve de résilience pour freiner la remontée des Islanders en fin de rencontre.

Malgré une avance de 30 à 7 au début du 3e quart, Saint-Hyacinthe a vu l’adversaire trouver son rythme à la suite de jeux clés. John Abbott a notamment marqué un touché après avoir repris la possession du ballon au milieu du terrain à la suite d’une échappé des Lauréats, une séquence qui lui a donné un second souffle.

L’attaque maskoutaine a continué à mettre de la pression, ajoutant même deux touchés au tableau, mais les Islanders n’ont jamais baissé les bras et ils ont poursuivi leur remontée. Avec 43 secondes à faire au match, ils ont réduit l’écart à seulement trois points grâce à leur cinquième touché de la deuxième demie. Ils ont tenté un botté court pour reprendre immédiatement la possession du ballon, mais Saint-Hyacinthe a tenu le fort pour repartir de Saint-Anne-de-Bellevue avec la victoire.

« Même si à certains moments on a perdu le momentum, personne ne s’est écrasé et n’a arrêté d’y croire », a mentionné l’entraîneur-chef des Lauréats, Sébastien Deschamps, en soulignant la combativité de ses protégés.

« Offensivement, on a bien bougé le ballon durant tout le match. On a cumulé 500 verges à l’attaque. Défensivement, je ne dirais pas que ça a vraiment mal été. Les joueurs de John Abbott ont réussi à faire des jeux qui leur ont donné du momentum, que ce soit le botté court qu’ils ont recouvert, une échappée de notre offensive, un long retour de botté… Ce sont toutes des choses qui donnent du momentum. On a souvent dû embarquer sur le jeu avec des terrains courts en défensive », a analysé le pilote des Lauréats.

Le quart-arrière Antoine Ouimet a utilisé toutes les ressources à sa disposition dans cette victoire, rappelant du même coup toute la profondeur de l’unité offensive.

Les six touchés de l’équipe ont été marqués par cinq joueurs différents. Le porteur de ballon Zachary Couture a été le premier à pénétrer dans la zone des buts grâce à une course de 9 verges au terme d’une longue première séquence offensive des Lauréats. Le receveur Nelson Volel a pour sa part inscrit deux touchés. Ses coéquipiers Dylan Leclaire et Maxime Pipon ont aussi capté une passe de touché dans la rencontre. Le porteur de ballon Xavier Roy a quant à lui franchi la ligne des buts sur une course explosive de 65 verges au 2e quart.

image