17 mars 2022
Des logements abordables à l’ancien Pantorama
Par: Sarah-Eve Charland
Un projet a été déposé à la Ville de Saint-Hyacinthe pour transformer l’ancien Pantorama en immeuble à logements. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un projet a été déposé à la Ville de Saint-Hyacinthe pour transformer l’ancien Pantorama en immeuble à logements. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le bâtiment de l’ancien Pantorama, situé sur le boulevard Laurier Ouest dans le quartier Douville, pourrait bien se transformer en 167 logements abordables. Ce projet a fait l’objet d’une demande de projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) à la séance du conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe du 7 mars.

Selon la résolution de la Ville, le projet comporterait une proportion de 15 % de logements subventionnés par l’Office d’habitation des Maskoutains et d’Acton (OHMA). Le directeur général de l’OHMA, Jean-Claude Ladouceur, confirme qu’il y a eu des discussions avec le promoteur. La proposition est d’intégrer des logements sociaux de type 3 ½. « Par contre, nous n’avons pas eu d’autres discussions sur la faisabilité. Nous sommes intéressés à collaborer, mais il reste beaucoup à voir », ajoute M. Ladouceur.

Le projet respecte les objectifs du plan d’urbanisme, mais pas le règlement d’urbanisme de la Ville de Saint- Hyacinthe. Le PPCMOI permettra d’encadrer les dérogations qui toucheront l’accès de circulation, le pourcentage de maçonnerie, la superficie de la cour avant et le ratio de stationnement par logement. Le règlement sera soumis à un processus d’approbation référendaire. Une assemblée publique de consultation se tiendra le 21 mars à 18 h 30 à l’hôtel de ville.

Le promoteur, Mathieu Aubry, est le même qui a présenté un projet de 32 logements abordables sur le terrain où se trouve le Mini-Putt L’authentique, aussi situé sur le boulevard Laurier Ouest. Le PPCMOI a d’ailleurs passé par toutes les étapes, dont celles soumises à l’approbation de la population. Le 17 janvier 2022, le conseil municipal a autorisé la délivrance du permis de construction.

Le terrain appartient toujours à l’entreprise Gestion Memphré 2000 derrière laquelle se retrouve la famille Lambert. En 2014, le Groupe Lambert, qui possède les concessions Honda, Hyundai et Kia à Saint-Hyacinthe, avait acheté le site commercial où se trouvaient auparavant les boutiques de vêtements Pantorama, Levi’s l’Entrepôt et un local vacant. À l’époque, la transaction s’élevait à 1,9 M$. Le bâtiment est actuellement affiché sur le marché de la revente à 3 950 000 $. Selon le rôle d’évaluation 2022, sa valeur atteint 2,3 M$.

image