24 mars 2022
Des logements financés par la SCHL sur le site de l’ancien mini-putt
Par: Sarah-Eve Charland
Esquisse préliminaire du bâtiment qui verra le jour à l’emplacement du mini-putt à Douville. Photo gracieuseté

Esquisse préliminaire du bâtiment qui verra le jour à l’emplacement du mini-putt à Douville. Photo gracieuseté

Maintenant que toutes les étapes du processus réglementaire sont terminées, le promoteur se dit enfin prêt à dévoiler les détails de son projet de logements qui prendra forme à l’ancien Mini-Putt L’authentique sur le boulevard Laurier Ouest à Saint-Hyacinthe. Un immeuble de 32 logements sera financé par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et offrira des logements dits abordables.

La demande de projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) a été acceptée par la Ville de Saint-Hyacinthe. C’est Investissement MB qui s’occupera de la construction, mais la propriété reviendra à Groupe Mélèze. Mathieu Aubry et Brendan O’Dowd en sont les principaux administrateurs.

« On vise toujours à faire une différence dans notre milieu et cet immeuble ira en ce sens. On parle d’un immeuble qui sera plus accessible, libre de tout obstacle, avec un ascenseur pour faciliter les gens avec une mobilité réduite. Cet immeuble sera plus efficace énergétiquement afin de laisser une trace moins grande pour notre environnement. Et nous aurons aussi des logements abordables », explique Mathieu Aubry.

Ce dernier vise à offrir entre 15 % et 25 % de logements abordables. Le nombre d’unités de logement abordable ne sera connu qu’après l’obtention de l’attestation de la SCHL. Le programme consiste à offrir des prêts avantageux jusqu’à concurrence de 100 % des coûts des logements locatifs durables. Pour être admissible au programme, le projet doit viser l’abordabilité, l’efficacité énergétique et l’accessibilité.

M. Aubry souligne que les logements seront « excessivement » moins chers que la moyenne de prix de la région. Il parle de loyer mensuel à environ 675 $. Entre autres, le prix inclura l’électricité, le câble, l’internet et la climatisation. Le bâtiment comprendra un garage souterrain et un ascenseur.

Les unités varieront entre des 3 1/2 et des 5 1/2. L’inauguration devrait se dérouler en juillet 2023. « Notre plan est évidemment de développer d’autres immeubles de ce genre avec le même programme et ainsi de laisser plusieurs logements à bas prix dans chaque projet et de faire en sorte que l’empreinte écologique soit moins grande à chaque projet », assure-t-il.

MM. Aubry et O’Dowd ont à leur actif plusieurs autres projets immobiliers, dont des immeubles à logements sur le boulevard Laframboise à Saint-Hyacinthe. Investissement MB est aussi le promoteur derrière le projet de 167 logements qui pourrait voir le jour à l’ancien Pantorama. Pour ce projet précis, M. Aubry a refusé de commenter en attendant que la demande de PPCMOI soit terminée. La procédure permettra d’encadrer les dérogations touchant l’allée de circulation, le pourcentage de maçonnerie, la superficie de la cour avant et le ratio de stationnement par logement.

image