1 juillet 2021
Des parents fiers
Par: Maxime Prévost Durand

Les parents de David Savard, Céline Lamy et Gervais Savard, portant fièrement les couleurs du Lightning de Tampa. Photo gracieuseté

Fierté, euphorie, fébrilité et joie animent la famille Savard durant ces séries éliminatoires. Présents à Tampa Bay, les parents de David, Céline Lamy et Gervais Savard, sont des témoins privilégiés de ce grand moment dans la vie de leur fils.
Publicité
Activer le son

« Tous les joueurs des équipes de la LNH aspirent à la conquête de la Coupe Stanley. Nous sommes très heureux que David participe à cette rare expérience de la série finale de la Coupe », affirme Céline Lamy, la mère de David, dans un échange de courriels avec LE COURRIER.

Pendant que la fièvre des séries s’est emparée du Québec avec la présence des Canadiens de Montréal en finale, il semble que ce soit également le cas en Floride. « La ville est en effervescence, raconte-t-elle. On voit des drapeaux des couleurs de l’équipe sur les terrains de nombreuses résidences. De plus, au début des matchs, on voit des vidéos des joueurs de football des Buccaneers, dont Tom Brady, faire des messages d’encouragement au Lightning. »

Pour aider la conjointe du défenseur avec les trois jeunes enfants du couple en cette période extatique, les parents de David ont fait le voyage jusqu’en Floride il y a quelques semaines.

« Nous sommes arrivés à Tampa pour le début de la troisième série, indique Mme Lamy. Nous sommes très contents. Cela faisait 11 mois que nous ne nous étions pas vus en chair et en os. […] C’est plaisant de les revoir et de vivre ça avec toute la petite famille. »

Le scénario de cette finale, qui oppose le Lightning aux Canadiens, ajoute une touche encore plus spéciale à ce rendez-vous déjà grandiose.

« Comme tout jeune joueur québécois, [David] rêvait de jouer pour les Canadiens, poursuit sa mère. Mais en tant que professionnel, il joue toujours à son maximum pour l’équipe qui croit en lui. C’est un joueur d’équipe sur qui tu peux toujours compter. C’est un joueur fair-play, persévérant et bienveillant envers ses coéquipiers. Il est très bien accueilli par l’équipe de Tampa. »

Même si les Savard sont déménagés dans la région de Québec il y a plusieurs années déjà, ils disent sentir l’appui des Maskoutains dans le cadre de ce parcours en séries éliminatoires. « David a trois oncles, une tante ainsi que des cousines qui habitent dans la région de Saint-Hyacinthe. […] Nous avons eu des messages d’encouragement de la part des Maskoutains », conclut-elle en remerciant ceux qui ont témoigné leur appui.

image