16 décembre 2021
Amélioration des cours d’eau dans la MRC des Maskoutains
Des producteurs agricoles se mobilisent
Par: Le Courrier
Le Comité des bassins versants Delorme et Ferré (CBVDF) a eu le plaisir de collaborer avec le Club conseil en agroenvironnement Gestrie-Sol à un projet qui a réuni les producteurs de son territoire afin de discuter d’enjeux associés à l’état des cours d’eau. Ces échanges ont encouragé la mise en place d’une série de nouvelles pratiques agroenvironnementales dans leurs entreprises agricoles respectives.

Cinq grands thèmes ont été identifiés afin de promouvoir des pratiques pour réduire l’impact de l’agriculture sur la qualité des cours d’eau du bassin versant. Également, des outils ont été développés afin de favoriser les activités agricoles tout en réduisant l’impact des cultures sur le bassin versant. Les thèmes abordés étaient :

– L’aménagement des bandes riveraines;

– Les actions favorisant la santé des sols;

– Le nivellement réalisé de manière à réduire son impact sur l’état des cours d’eau;

– La nécessité d’un drainage efficace afin de réduire son impact sur l’état des cours d’eau;

– L’utilisation raisonnée des pesticides.

Les bassins versants de la rivière Delorme et du ruisseau Ferré sont sujets à une forte érosion des berges en raison de grands débits d’eau. Des tronçons centraux et en aval du bassin versant ont d’ailleurs fait l’objet de travaux de caractérisation dans le passé afin de mieux comprendre les processus qui causaient cette problématique. Des travaux de stabilisation végétale ont aussi été réalisés dans un secteur résidentiel qui subit de très fortes pressions au niveau de ses berges (Saint- Hyacinthe).

Le projet actuel est la suite logique de ces actions antérieures et il vise notamment à diminuer l’impact des crues éclair, phénomène qui, dans une perspective de changements climatiques, s’accentuerait. Il apparaissait important qu’une sensibilisation visant une meilleure compréhension des problématiques présentes dans le bassin versant, ainsi que les différentes mesures les atténuant, soit réalisée auprès des propriétaires situés en amont du bassin versant.

Grâce aux rencontres avec les producteurs, il a été possible de constater que plusieurs actions bénéfiques étaient déjà mises en place dans la région et ont entraîné l’implantation de nouvelles mesures chez certains participants. Tout cela témoigne de la bonne volonté des producteurs à être proactifs, au-delà des réglementations environnementales. Voici quelques exemples : aménagements hydroagricoles visant à réduire l’érosion hydrique; bandes riveraines aménagées pour améliorer la rétention des berges et la biodiversité ainsi que la plantation de haies brise-vent afin de réduire l’érosion éolienne.

Le Comité des bassins versants Delorme et Ferré est actif depuis 2014 et il couvre un territoire d’une superficie de plus de 83 km2. Il est légalement constitué et formé de bénévoles qui se mobilisent pour travailler à l’amélioration de l’eau et des écosystèmes associés.

Ce projet a été financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert.

Pour plus d’information, communiquer avec Bénédicte Balard au 450 774-3156 ou par courriel à bbalard@mrcmaskoutains.qc.ca .

image