16 décembre 2021
Hockey senior AAA
Deux bras de fer remportés par le Condor
Par: Maxime Prévost Durand

Avec des victoires à ses trois derniers matchs, le Condor de Saint-Hyacinthe traverse présentement sa meilleure séquence de la saison. Pour y arriver, la formation maskoutaine a dû livrer de véritables parties de bras de fer au cours de la fin de semaine afin de l’emporter.

Les hommes de Michaël Bazinet ont d’abord signé une victoire de 6 à 5 en prolongation face au Métal Perreault de Donnacona, vendredi soir, au Stade L.-P.-Gaucher, avant d’enchaîner avec un gain de 5 à 4 en fusillade le lendemain, à Plessisville, contre le Métal Pless.

Le Condor a pris une avance de 2 à 1 contre le Métal Perrault vendredi, mais les visiteurs ont répliqué avec trois buts consécutifs pour prendre l’avance à leur tour 4 à 2. Saint-Hyacinthe a rebondi avec deux buts en fin de 2e période pour niveler la marque, puis les deux équipes ont ajouté un but en 3e période pour forcer la tenue d’une prolongation.

Le lendemain, les choses ont mal débuté pour le Condor alors qu’il a pris un retard de 2 à 0 en 1re période. L’attaque maskoutaine s’est mise en marche en 2e période avec deux buts pendant que le Métal Pless en ajoutait un troisième de son côté. Saint-Hyacinthe a nivelé la marque au milieu du dernier tiers et un but a été ajouté de chaque côté avant la fin du match pour faire 4 à 4, si bien que la fusillade a été nécessaire pour déterminer un gagnant.

Même s’il a tiré de l’arrière dans ces deux parties, le Condor a trouvé la manière de surmonter ces déficits pour l’emporter, un signe que les joueurs ont gagné en confiance, dénote l’entraîneur-chef.

« Les gars appliquent le plan de match, il n’y a pas de panique. On tirait de l’arrière, mais on jouait bien et on savait que ce n’était qu’une question de temps avant qu’on marque », relate Michaël Bazinet.

Depuis les deux défaites contre Louiseville il y a deux semaines, le club maskoutain a remis les pendules à l’heure et semble avoir trouvé une formule qui lui sied bien. « Après le week-end contre Louiseville, on a eu des rencontres avec les gars et ils ont adhéré à notre plan. L’effort collectif était là dans nos trois derniers matchs [qu’on a remportés] », soutient l’entraîneur.

Le défenseur Hugo Laflamme, utilisé à l’attaque dernièrement, a connu un fort week-end. En plus de ses deux buts contre Donnacona, dont celui qui a nivelé la marque 5 à 5 en 3e période, le natif de Saint-Liboire a été le marqueur qui a procuré la victoire au Condor samedi à Plessisville.

Jérémie Lavallée a connu à son tour un match de deux buts contre le Métal Pless, puis Marc-Antoine Benoit a récolté un total de cinq points durant le week-end, dont un but dans chaque match. Les gardiens Justin Blanchette et Émilien Boily se sont partagé la tâche devant le filet du Condor.

Ces deux victoires acquises au cours de la fin de semaine permettent au Condor de conserver la 4e place du classement avec une avance de deux points sur Donnacona. Il se rapproche également à deux points de la 3e place et des Bisons de Granby, une équipe qu’il affrontera à deux reprises dans une série aller-retour au cours de la fin de semaine.

« Ce sont deux très gros matchs qui nous attendent. Eux aussi veulent consolider leur place au classement. Ça va être du hockey rapide et robuste », affirme Michaël Bazinet.

Deux transactions

Par ailleurs, le Condor a procédé à deux transactions au cours de la fin de semaine pour solidifier son unité défensive.

L’équipe a d’abord envoyé l’attaquant Tommy Labrecque à Plessisville en retour du défenseur Joakim Bérubé, un joueur de Saint-Marc-sur-Richelieu qui a porté les couleurs des Gaulois de Saint-Hyacinthe et participé à la conquête du championnat collégial avec les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe en 2019.

Le lendemain, Olivier Beaudoin se dirigeait vers Donnacona en échange de Guillaume Veilleux, un vétéran de 35 ans qui compte plusieurs années d’expérience dans la ligue senior AAA et la ligue nord-américaine.

image