28 octobre 2021
Saint-Dominique
Deux conseillers croiseront le fer à la mairie
Par: Laurent Théoret

Hugo McDermott. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Marie-Josée Beauregard. Photo gracieuseté

Hugo McDermott et Marie-Josée Beauregard s’affrontent pour le poste de maire le 7 novembre dans la municipalité de Saint-Dominique.
Publicité
Activer le son

Hugo McDermott est originaire de Saint-Dominique. Il œuvre comme conseiller municipal depuis huit ans. De formation, M. McDermott est technicien informatique, mais depuis quelques années, il s’est tourné dans le moulage de fibre de verre dans une entreprise familiale. La politique municipale a toujours été un domaine qui l’intéressait. « Je veux me présenter comme maire, car je veux changer la croyance des gens que c’est le maire qui dirige tout. Je veux impliquer les citoyens dans toutes les décisions », explique l’homme qui se veut rassembleur.

Face à lui, on retrouve la conseillère municipale Marie-Josée Beauregard, qui est entrée en fonction au même moment que M. McDermott. Celle qui travaille chez Desjardins a fait le saut en politique parce qu’elle avait à cœur le bien-être des autres. « Aujourd’hui, j’ai la chance de faire une plus grande différence, alors je vise le poste de maire », manifeste Mme Beauregard. Depuis toujours, elle a été impliquée sur divers comité dans la communauté.

Plusieurs projets sont en cours dans la municipalité et Hugo McDermott compte bien mener à terme ceux-ci. Il veut finir le projet d’agrandissement de l’école et régler le dossier de la nouvelle bibliothèque. Il veut aussi donner de l’amour aux loisirs de Saint-Dominique avec de nouveaux jeux d’eau et travailler à la création d’un second parc ailleurs dans la municipalité. « Je veux aussi investir du temps et de l’argent sur les installations que nous avons déjà avant d’investir dans du neuf », commente Hugo McDermott. Il veut faire en sorte que les jeunes familles qui s’installent au village restent et s’attachent. Le plus gros défi pour le 7 novembre est de faire sortir le vote, dit-il.

Pour Marie-Josée Beauregard, ce qui compte, c’est la famille. Elle compte donc rendre le milieu de vie du village de Saint-Dominique plus actif. Elle s’engage à moderniser les jeux d’eau et à revitaliser certaines installations ou services et pense même à la création d’un deuxième CPE. Elle veut aussi sécuriser certaines rues où la vitesse inquiète en installant des dos d’âne. Mme Beauregard propose une saine gestion des finances, l’augmentation des services pour les aînés et la promotion de l’achat local. Elle sent l’appui des gens autour d’elle. « Je pense que l’année 2021 sera une année de changement », décrit la candidate.

Du côté des postes de conseillers, les districts secteur Ouest, secteur Rang 7 et rue Boucher, secteur Noyau villageois ainsi que secteur Rang 9, Plage-au-Sable et Brûlé connaissent des luttes à deux.

image