22 septembre 2022
Drame lors d’un mariage à Saint-Pie
Dix chefs d’accusation contre l’invité qui a poignardé la mariée
Par: Jérémy Bezeau
Les enquêteurs de la Sûreté du Québec étaient encore sur les lieux de la réception dimanche, quelques heures après les événements. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec étaient encore sur les lieux de la réception dimanche, quelques heures après les événements. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

Jimmy-Lee Loder reviendra devant la cour au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 23 septembre pour son enquête sous caution. Photo tirée de Facebook

Jimmy-Lee Loder reviendra devant la cour au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 23 septembre pour son enquête sous caution. Photo tirée de Facebook

Jimmy-Lee Loder a comparu au palais de justice de Saint-Hyacinthe lundi midi pour faire face aux dix chefs d’accusation qui pèsent contre lui à la suite des événements sanglants survenus lors d’une réception de mariage à Saint-Pie samedi soir. L’homme de 27 ans est notamment accusé de tentatives de meurtre sur sa conjointe, sur la mariée et sur le père de la mariée.

En plus des tentatives de meurtre, Jimmy-Lee Loder s’est livré à des voies de faits graves contre les trois victimes, en plus d’un autre invité au mariage. Défendu par Me Audrey Bachand, le principal suspect n’avait pas de précédent en matière criminelle. Le Maskoutain demeure détenu jusqu’à son enquête sous caution le 23 septembre.

Les événements

La réception de mariage a viré au drame, samedi soir, sur le Petit rang Saint- François, à Saint-Pie. Alors que les festivités étaient bien entamées, les policiers ont été appelés vers 22 h à se rendre sur place à la suite d’une attaque à l’arme blanche.

Invité au mariage, Jimmy-Lee Loder se serait d’abord disputé avec sa conjointe de 31 ans avant de quitter la salle de réception pour s’emparer d’un couteau. Peu après, il aurait attaqué sa conjointe des trois dernières années à l’arme blanche, avant que la mariée tente d’intervenir. Cette dernière, âgée de 30 ans, et son père, de 54 ans, ont alors été poignardés à leur tour.

L’agresseur a ensuite pris la fuite dans la forêt ceinturant la salle de réception. Le support du Groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec a été nécessaire pour évacuer la salle Joli- Site et procéder à l’arrestation du suspect. Celui-ci a été retrouvé vers 2 h dimanche matin à la suite d’une opération de ratissage à laquelle a participé un maître-chien. Lorsqu’il a été arrêté, il avait eu le temps de s’infliger des blessures. Il aurait refusé le transport au centre hospitalier.

Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu, les trois victimes ont été blessées gravement, mais on ne craint pas pour leur vie.

Plusieurs témoins ont été rencontrés pour établir les causes et les circonstances des événements.

La conjointe et victime de Loder, qui fêtait ses trois ans de couple avec lui la journée même du drame, a reçu beaucoup de messages d’encouragement à la suite des événements. La famille des victimes n’a pas souhaité commenter publiquement cette affaire.

image