9 décembre 2021
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Sarah-Eve Charland
Plusieurs Maskoutains aimeraient voir la mémoire de la professeure de piano Madeleine Arel être immortalisée par la Ville de Saint-Hyacinthe. Photo gracieuseté

Plusieurs Maskoutains aimeraient voir la mémoire de la professeure de piano Madeleine Arel être immortalisée par la Ville de Saint-Hyacinthe. Photo gracieuseté


Séparation des égouts sur l’avenue Saint-Louis

À la séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Hyacinthe du 6 décembre, les élus ont autorisé les travaux de séparation des égouts sur l’avenue Saint-Louis. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Plan de gestion de débordement de la Ville de Saint-Hyacinthe. Ce projet représente un investissement total de 8,8 M$, dont 4 118 4304 $ seront financés par règlement d’emprunt. Tout règlement d’emprunt est soumis au processus d’approbation référendaire.

Une pétition pour rendre honneur à Madeleine Arel

Le candidat défait dans le district Saint-Sacrement, Marc Bisaillon, est revenu à la charge lundi soir en proposant de nommer la future place des spectacles en l’honneur de Madeleine Arel. Il en avait fait la suggestion à la séance du 22 novembre pendant la séance de questions du public. Son intervention a fait boule de neige alors que des citoyens se sont mobilisés pour produire une pétition. Il a donc remis une pétition signée par 117 personnes et des documents relatant des témoignages de personnes ayant côtoyé Mme Arel au fil des années. Cette dame a consacré 84 ans de sa vie à enseigner le piano. Le maire André Beauregard a de nouveau salué l’idée.

Enfouir les lignes électriques

La Ville de Saint-Hyacinthe a demandé à Hydro-Québec d’enfouir le réseau électrique sur une portion de la rue Marguerite-Bourgeoys, entre Sainte-Anne et l’adresse 1555, et de l’avenue Sainte-Anne, entre Saint-Antoine et Marguerite-Bourgeoys, par le biais du programme Embellir les voies publiques.

Ce programme permet à des villes, qui en font la demande, d’obtenir une aide financière d’Hydro-Québec dans le cadre d’un projet de revitalisation d’un quartier. Saint-Hyacinthe a demandé à la société d’État de réaliser une étude d’avant-projet concernant ces portions de rue qui s’étendent sur environ 140 mètres. La demande vise à embellir les rues à proximité de la future promenade Gérard-Côté et de la place des spectacles.

image