4 août 2022
Programme national de hockey féminin
Éloïse Caron participe au camp de sélection
Par: Jérémy Bezeau
La Maskoutaine Éloïse Caron croit ressortir grandie de cette expérience, qui prendra fin le 14 août. Photo gracieuseté

La Maskoutaine Éloïse Caron croit ressortir grandie de cette expérience, qui prendra fin le 14 août. Photo gracieuseté

Une semaine après avoir représenté Richelieu-Yamaska en athlétisme aux Jeux du Québec, la Maskoutaine Éloïse Caron a repris la route. Elle s’est envolée pour Calgary plus tôt cette semaine dans le but de participer au camp de sélection du Programme national de hockey féminin, qui sert de préparatif au nouveau cycle olympique de quatre ans.

L’attaquante des Titans du Cégep de Limoilou est l’une des 20 Québécoises à avoir reçu une invitation de Hockey Canada. Les activités se déroulent du 3 au 14 août au Markin MacPhail Centre du Parc olympique du Canada de WinSport. Le camp de 11 jours réunira des joueuses se battant pour un poste au sein de l’équipe nationale féminine du Canada, de l’équipe nationale féminine de développement du Canada et de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada. De son côté, la hockeyeuse de Saint-Hyacinthe compétitionnera pour l’obtention d’un poste chez les M18.

« J’ai un gros été occupé, mais on aime ça comme ça! », s’est exclamée Éloïse Caron lorsque jointe par LE COURRIER. Avec l’objectif premier de se tailler un poste sur l’équipe nationale, l’athlète de 17 ans est consciente du défi important qui l’attend. « Il est certain que de mériter un poste sur l’équipe est mon objectif et je vais tout donner pour que cela arrive, mais seulement d’avoir été sélectionnée me rend fière de moi. De côtoyer au quotidien des joueuses de l’équipe nationale va m’aider dans mon développement. Je vais pouvoir observer de près comment elles se comportent et en apprendre beaucoup que ce soit sur la glace ou hors glace! », avoue l’ancienne porte-couleurs des Remparts de Richelieu au niveau M18 AAA féminin.

Les joueuses du camp M18 sont divisées en deux équipes et seront appelées à effectuer des entraînements, des matchs intraéquipes et des séances hors glace. Dans l’optique de goûter à la compétition internationale, les joueuses auront aussi l’opportunité de disputer un match face à l’équipe nationale des moins de 18 ans de la Finlande. « J’ai hâte de jouer contre la Finlande, ce sera une très belle expérience, ce sera certainement un beau défi », mentionne-t-elle, fébrile à l’idée de disputer un match international.

Les prochains Jeux olympiques d’hiver auront lieu à Milan en 2026.

image