21 juillet 2022
Éloïse Caron portera le drapeau de Richelieu-Yamaska
Par: Maxime Prévost Durand
Richelieu-Yamaska a désigné la Maskoutaine Éloïse Caron (athlétisme) comme porte-drapeau.Photo gracieuseté

Richelieu-Yamaska a désigné la Maskoutaine Éloïse Caron (athlétisme) comme porte-drapeau.Photo gracieuseté

L’honneur de porter le drapeau de la délégation Richelieu-Yamaska lors de la cérémonie d’ouverture de la 55e Finale des Jeux du Québec reviendra à la Maskoutaine Éloïse Caron. L’athlète de 17 ans, qui sera un espoir de médailles aux épreuves d’athlétisme, participera pour la deuxième fois aux Jeux du Québec après avoir représenté la région en hockey en 2019.

« Sa feuille de route est assez impressionnante. C’est une athlète multidisciplinaire, multisports et elle est engagée. Elle rejoint tous les critères de l’athlète que l’on souhaite recevoir aux Jeux », a soutenu la cheffe de la délégation Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin, pour expliquer ce choix.

L’annonce a été faite lors de la rencontre prédépart qui s’est tenue à Granby vendredi dernier. C’est à ce moment qu’Éloïse a eu la surprise.

« Je suis vraiment fière d’avoir la chance de porter le drapeau, a confié la Maskoutaine. Je suis reconnaissante que la région ait pensé à moi pour ça. »

Reconnue parmi les meilleures joueuses de hockey dans la province pour son âge, Éloïse Caron fait aussi sa marque en athlétisme depuis quelques années. Elle avait entre autres obtenu une médaille d’argent au lancer du poids lors du championnat québécois d’athlétisme en salle au début de 2020, tout juste avant
la pandémie.

« J’aimerais monter sur le podium à ces Jeux. Je crois en mes chances de bien performer et une médaille serait une bonne façon de compléter mes derniers Jeux », a indiqué l’athlète aux talents multiples. Elle sera entre autres à surveiller aux épreuves de lancer dans l’heptathlon, comme le lancer du poids et le lancer du javelot.

image