10 novembre 2022
Transport collectif
Exo continuera d’opérer à Saint-Hyacinthe
Par: Jérémy Bezeau
Même si le contrat pour le service local entre la ville de Saint-Hyacinthe et l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) est passé entre d’autres mains depuis le 1er novembre, l’organisme public de transport en commun exo continuera son opération habituelle des autobus 25, 30, 200 et 300 qui desservent Saint-Hyacinthe vers les grands centres.

Exo continuera d’opérer ses quatre lignes d’autobus pour desservir les usagers sur le territoire de Saint-Hyacinthe, son cégep ainsi que les municipalités se trouvant sur le trajet de la ligne, comme Sainte-Julie, Mont-Saint-Hilaire, Longueuil et Montréal.

« Tout reste à la normale pour nos quatre lignes principales. Les horaires restent les mêmes, les tarifs restent les mêmes. On continue d’avoir les points de vente que l’on avait avant aussi. Ce n’est pas un problème de notre côté », explique le responsable aux communications chez exo, Eric Edström.

Selon M. Edström, aucune perte d’emploi n’est à prévoir avec la nouvelle situation. Un transfert des équipements se fera dans les prochains jours.

Transition en cours

Comme annoncé depuis quelques mois, les Promenades de l’Estrie ont pris le relais pour le transport en commun local à Saint-Hyacinthe. Pour des raisons de délais importants d’approvisionnement, la nouvelle flotte d’autobus aux couleurs de la ville ne sera pas disponible avant 2023. En attendant, le nouveau transporteur utilise des autobus génériques.

image