21 avril 2022
Patinage de vitesse courte piste
Félix Pigeon, double médaillé d’argent à la Coupe Canada
Par: Maxime Prévost Durand
Félix Pigeon (à droite) a mis la main sur deux médailles d’argent à la Coupe Canada, dont une au 1000 m. On le voit ici sur le podium de cette distance en compagnie du médaillé d’or, William Dandjinou (au centre), et du médaillé de bronze, Jérôme Courtemanche (à gauche). Photo Tjerk Bartlema

Félix Pigeon (à droite) a mis la main sur deux médailles d’argent à la Coupe Canada, dont une au 1000 m. On le voit ici sur le podium de cette distance en compagnie du médaillé d’or, William Dandjinou (au centre), et du médaillé de bronze, Jérôme Courtemanche (à gauche). Photo Tjerk Bartlema

Le patineur de vitesse Félix Pigeon, de Saint-Pie, a fait belle figure à la Coupe Canada, à la fin mars, à Québec, avec une récolte de deux médailles d’argent.

L’athlète de 19 ans a réussi l’exploit au 500 m et au 1000 m. Ses résultats lui ont également permis de terminer au 6 rang du classement général masculin à cette compétition où une quarantaine des meilleurs espoirs au pays étaient regroupés.

Sa plus belle performance est survenue en finale du 500 m. À la suite d’une course explosive, complétée en moins de 42 secondes, à peine 74 centièmes de seconde l’ont séparé de la première place, remportée par Jérôme Courtemanche.

Au 1000 m, l’ancien du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe s’est aussi fait valoir en franchissant la ligne d’arrivée un peu moins d’une seconde derrière le favori, William Dandjinou. Ce dernier, qui a participé à quelques épreuves de la Coupe du monde depuis 2019, a d’ailleurs conclu la compétition au sommet du classement masculin.

Malgré ces beaux succès, Félix Pigeon n’a pas participé aux finales du 1500 m, ce qui l’a fait glisser de quelques places au classement général de la Coupe Canada.

Sa sœur, Roselyne Pigeon, était également en action à cette compétition. Elle a pris le 16 rang parmi les 39 patineuses qui se sont élancées.

Une autre ancienne du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe, Sandrine Robert, l’a suivie au 17 rang, puis Sarah-Ève Wille, qui défend toujours les couleurs du club maskoutain, a terminé au 19 rang.

image