9 juin 2022
Entraîneur-chef des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe
Football : Sébastien Deschamps à la barre d’Équipe Québec M16
Par: Maxime Prévost Durand
Sébastien Deschamps est le premier entraîneur issu du milieu collégial à être nommé à la barre d’Équipe Québec M16.Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sébastien Deschamps est le premier entraîneur issu du milieu collégial à être nommé à la barre d’Équipe Québec M16.Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’entraîneur de football Sébastien Deschamps, qui pilote l’équipe des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, ajoutera un autre fait d’armes à sa feuille de route cet été. Il a été désigné entraîneur-chef par intérim d’Équipe Québec des moins de 16 ans (M16) en vue du Défi de l’Est, un tournoi interprovincial qui se tiendra à Sackville, au Nouveau-Brunswick, du 19 au 24 juillet.

Deschamps fera figure de pionnier alors qu’il deviendra le premier entraîneur de niveau collégial à prendre les rênes de la délégation provinciale. Par le passé, il s’agissait toujours d’entraîneurs de niveau universitaire.

Le rôle d’entraîneur-chef d’Équipe Québec M16 avait été préalablement confié à Kevin Régimbald Gagné, du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, mais celui-ci s’est retiré pour des raisons familiales. Sébastien Deschamps, qui avait déjà été nommé coordonnateur offensif de la formation québécoise, a été approché pour prendre le relais et il a accepté sans hésiter. Il conservera également son rôle de coordonnateur offensif.

« Le premier mot qui me vient en tête, c’est fierté. Ça fait 10 ans que je m’implique le plus que je peux avec les équipes du Québec et je suis très reconnaissant d’avoir cette opportunité », a-t-il commenté en entrevue avec LE COURRIER.

« C’est aussi une fierté pour le football maskoutain, je crois. C’est signe que le Cégep de Saint-Hyacinthe commence à faire sa marque dans le football québécois », a-t-il poursuivi.

Depuis son arrivée avec les Lauréats, en 2017, Sébastien Deschamps a soulevé le Bol d’Or à deux reprises en division 3. Ces succès ont permis à la formation maskoutaine de graduer en division 2 en 2020. Deschamps avait auparavant dirigé les Cavaliers du Cégep Champlain de Saint-Lambert et il avait été entraîneur avec les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit de Longueuil. En tant que joueur, il avait atteint les rangs universitaires avec les Stingers de l’Université Concordia.

L’implication des entraîneurs avec Équipe Québec est entièrement bénévole. « Je le fais par passion pour le développement des joueurs et pour la fierté de représenter le Québec », indique Deschamps.

Sa nomination comme entraîneur-chef d’Équipe Québec M16 est survenue à l’aube du camp de sélection sur invitation qui s’est déroulé en mai et qui a regroupé 116 joueurs. Au terme de cette étape, 54 joueurs ont été choisis pour participer au dernier camp de sélection qui se tiendra à la mi-juillet en vue de former l’équipe de 40 joueurs qui se rendra au Nouveau-Brunswick.

« Il y a beaucoup de talent. Je suis excité à l’idée de les voir à l’œuvre dans des parties. On aurait eu assez de talent pour faire une deuxième équipe du Québec pour participer au tournoi », a souligné Sébastien Deschamps pour témoigner de la profondeur observée lors du camp de sélection.

Le Défi de l’Est est un tournoi qui regroupe les délégations du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Comme à l’habitude, les aspirations seront grandes pour la Belle Province.

« Le but, ce ne sera pas de finir deuxième, ce sera de finir premier », avertit Sébastien Deschamps en évoquant l’historique victorieux du Québec à ce rendez-vous. Lors du dernier tournoi, la formation québécoise M16 avait d’ailleurs remporté aisément l’or avec une victoire de 28 à 6 en finale contre l’Ontario.

Sur une autre note, le demi défensif Émile Lafontaine, une recrue qui fera son arrivée avec les Lauréats à l’automne, fait partie du processus de sélection d’Équipe Québec M18 qui participera à la Coupe Canada cet été.

image