6 janvier 2022
Galeries de Saint-Hyacinthe
Galeries St-Hyacinthe : le casse-tête se poursuit
Par: Sarah Villemaire
Malgré les désagréments causés par la pandémie, une bonne nouvelle attend les Galeries St-Hyacinthe : la réouverture prochaine du Complexe Johnson.Photo François Larivière | Le Courrier ©

Malgré les désagréments causés par la pandémie, une bonne nouvelle attend les Galeries St-Hyacinthe : la réouverture prochaine du Complexe Johnson.Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ces derniers jours, la direction des Galeries St-Hyacinthe a dû revoir ses heures d’ouverture en raison de la crise sanitaire. La pénurie de main-d’œuvre dans certains commerces, entre autres, a forcé l’établissement à réduire ses heures, laissant aux consommateurs une plage horaire de 10 h à 17 h 30 en semaine et de 10 h à 17 h le samedi.

Bien que non souhaitée, la décision de réduire les heures d’ouverture pour le magasinage était nécessaire afin de ménager les employés sur le plancher, selon André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe. « On manque de personnel dans certaines de nos boutiques et on veut accommoder les travailleurs qui font déjà beaucoup d’heures en ce moment », explique-t-il.

Ces heures réduites s’ajoutent à la fermeture temporaire des boutiques pour les deux prochains dimanches afin de respecter les consignes du gouvernement. Une fois cette mesure levée par la santé publique, M. Brochu assure une réouverture des commerces le dimanche.

Des horaires qui s’entrecroisent

Malgré la fermeture des portes à 17 h 30 la semaine, le centre commercial reste tout de même accessible aux clients pour différents besoins après cette heure. L’aire de restauration sera ouverte pour les personnes souhaitant venir chercher un repas pour emporter. De plus, la clinique de vaccination aménagée depuis septembre dans l’établissement sera en service selon l’horaire prévu.

Toute personne devant se rendre aux Galeries en soirée devra passer par la quatrième entrée, soit celle située près de Buropro Citation. Quelques commerces ayant une porte vers l’extérieur pourront aussi rester ouverts plus tard que l’heure permise. Avec tous ces changements d’horaire, l’équipe des Galeries travaille à établir un calendrier ciblé à l’intention des visiteurs.

Résilient, le directeur général espère un retour à une quasi-normalité d’ici les prochaines semaines « Ce n’est pas évident pour les consommateurs et ce n’est pas évident pour nous. On ne pensait pas que l’on aurait à gérer cette pandémie aussi longtemps, mais on sait qu’on n’est pas seuls avec cette problématique et qu’on doit composer avec cette nouvelle réalité », mentionne André Brochu.

Le complexe Johnson prêt pour 2022

L’immense et spectaculaire structure métallique ceinturant le Complexe Johnson a été retirée au cours des derniers jours. Après plusieurs mois de travaux majeurs, l’immeuble de bureaux de huit étages prépare sa réouverture.

L’heure est à la remise en état et aux travaux de finition intérieure avant la réouverture officielle qui aura lieu dans les prochaines semaines. Sans s’avancer sur la date exacte, André Brochu s’est dit fébrile de propager cette bonne nouvelle aux Maskoutains . « Ce sera une annonce marquante et positive pour le début de l’année et cette réouverture me rend très heureux », conclut-il.

Rappelons que des travaux d’urgence pour le renforcement de la structure ont été effectués à la suite de l’affaissement de trois têtes de pieux au niveau du garage souterrain, un incident survenu le 23 septembre 2020.

image