19 janvier 2023
Hockey M18 AAA
Gaulois : du caractère dans la défaite
Par: Maxime Prévost Durand
Malgré la défaite, l’entraîneur-chef des Gaulois, Jean-Philippe Sansfaçon, était content de voir ses joueurs montrer du caractère pour revenir de l’arrière contre les Cantonniers. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Malgré la défaite, l’entraîneur-chef des Gaulois, Jean-Philippe Sansfaçon, était content de voir ses joueurs montrer du caractère pour revenir de l’arrière contre les Cantonniers. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Malgré une rencontre âprement disputée, les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont entamé la nouvelle année avec une défaite de 4 à 3 alors qu’ils rendaient visite aux Cantonniers de Magog le vendredi 13 janvier.

Ce résultat a permis du même coup aux Cantonniers de devancer la troupe de Jean-Philippe Sansfaçon par un petit point au classement général. Magog se retrouve ainsi au 7e rang avec 57 points, tandis que Saint-Hyacinthe recule au 8e rang avec 56 points. Les Gaulois ont toutefois un match en main sur leur rival de la division Tack.

Il s’agissait d’une première partie pour la formation maskoutaine depuis son triomphe au Challenge CCM M18 AAA tout juste avant la pause des fêtes. Et malgré la défaite, les Gaulois n’ont pas eu grand-chose à se reprocher face aux Cantonniers.

« On a joué un bon match, convient l’entraîneur-chef Jean-Philippe Sansfaçon. Ce sont plus des petites choses dans notre éthique de travail qui ont fait défaut en début de match, comme de nous assurer d’avoir des présences courtes. Ça nous a pris une période et demie à nous ajuster. Les Cantonniers sont vraiment forts. Ils nous ont frappés et ils ont été physiques avec nous. »

Affichant un retard 3 à 1 en début de 2e période, les Gaulois se sont retroussé les manches pour revenir de l’arrière. Grâce aux buts d’Émile Guité et de Mathieu Taillefer, inscrits à sept minutes d’intervalle, Saint-Hyacinthe a réussi à créer l’égalité avant le 2e entracte. Les deux équipes sont demeurées nez à nez jusqu’à la toute fin de la 3e période. Le meilleur buteur des Cantonniers, Antoine Fontaine, a mis fin à cette impasse en inscrivant le but victorieux avec un peu moins de trois minutes à écouler à la rencontre.

« À partir de leur troisième but, on a vraiment montré du caractère et on s’est ajustés. C’est sûr que c’est un résultat qui peut être fâchant parce qu’on est revenus de l’arrière, mais du point de vue de notre processus en tant qu’équipe, on se dit que c’était un bon match, surtout contre Magog qui a plusieurs joueurs repêchés et qui n’a pas de faille dans son alignement. »

Les Gaulois entameront maintenant une séquence de cinq parties en dix jours. Ils rendront d’abord visite aux Grenadiers de Châteauguay le vendredi 20 janvier, puis ils recevront les Lions du Lac Saint-Louis, meneurs de la division Tack, le dimanche 22 janvier à 14 h au Stade L.-P.-Gaucher. L’équipe maskoutaine sera de nouveau en action le mercredi 25 janvier, à Lachenaie, face au Phénix du Collège Esther-Blondin.

Enfin dans leur vestiaire

Du côté des bonnes nouvelles, les Gaulois ont enfin pu intégrer leur vestiaire fraîchement rénové pour lancer la nouvelle année. Depuis le début de la saison, l’équipe devait partager celui des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe en raison des travaux de réfection en cours au Stade L.-P.-Gaucher.

« On a pu emménager dans nos nouvelles installations la semaine dernière, s’est réjoui Jean-Philippe Sansfaçon, en entrevue avec LE COURRIER, lundi. Les gars ont pu s’habiller dans leur vestiaire pour la première fois jeudi passé. »

Au départ, l’équipe s’attendait à être privée de son vestiaire seulement pour le premier mois et demi de ses activités, à l’automne, mais des enjeux notamment de réception de matériaux ont prolongé les délais des travaux.

Le vestiaire des Gaulois est l’une des premières parties du projet de réfection du Stade L.-P.-Gaucher à être livrées, après l’ouverture de la nouvelle cantine quelques jours plus tôt. D’autres phases de travaux sont en cours, dont la construction de deux nouveaux vestiaires à l’ancien emplacement de la cantine et l’installation d’un ascenseur à l’entrée de l’aréna. La toiture sera également refaite, mais seulement plus tard au printemps.

image