11 novembre 2021
Ligue de hockey M18 AAA
Gaulois : une victoire et une défaite pour clore une semaine marathon
Par: Maxime Prévost Durand

Les pénalités ont coûté cher face aux Grenadiers vendredi, mais les Gaulois se sont repris de belle façon dimanche contre les Lions pour conclure leur séquence de cinq matchs en huit jours. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont terminé leur séquence de cinq matchs en huit jours avec une victoire et une défaite au cours de la fin de semaine, leur permettant de ressortir de cette semaine marathon avec huit points sur une possibilité de quinze.
Publicité
Activer le son

La formation maskoutaine s’est inclinée 5 à 1 face aux Grenadiers de Châteauguay, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher, mais elle s’est rachetée dimanche avec un gain durement acquis de 1 à 0 en prolongation contre les Lions du Lac Saint-Louis à Dollard-des-Ormeaux.

Samuel Kingsley a joué les héros dans cette victoire arrachée, trouvant le fond du filet sur des passes de Chad Prepszl et Maxime Rouleau. Devant la cage des Gaulois, Gabriel D’Aigle a été parfait en repoussant 25 tirs pour signer sa troisième victoire consécutive. Le Sorelois a d’ailleurs été nommé le joueur défensif de la semaine dans la ligue M18 AAA.

Deux jours plus tôt, l’indiscipline avait coûté cher aux Gaulois. Après avoir eux-mêmes pris une avance de 1 à 0 en début de 2e période sur un but en avantage numérique, les joueurs de Marc-André Ronda ont vu les Grenadiers créer l’égalité quelques secondes après la fin d’un 5 contre 3. Les visiteurs ont ensuite ajouté deux buts en avantage numérique avant la fin de la période. Saint-Hyacinthe n’a pas été en mesure de se relever de ce retard et Châteauguay en a même profité pour accentuer son avance en 3e période.

Les Gaulois et les Grenadiers se retrouveront à nouveau ce vendredi, cette fois du côté de Châteauguay, pour un troisième affrontement cette saison. Saint-Hyacinthe n’a toujours pas de victoire face à cette équipe. Le lendemain, l’Intrépide de Gatineau sera de passage au Stade L.-P.-Gaucher, à 16 h, pour rendre visite aux Gaulois.

Hockey collégial : Les Lauréats quittent le dernier rang

Deux victoires, l’une en fusillade et l’autre en prolongation, ont permis aux Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe d’enfin quitter le dernier rang de la ligue collégiale de hockey D1 après un début de saison difficile.

La troupe de Martin Russell a signé une victoire de 5 à 4 en fusillade face aux Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy, qu’elle battait pour la première fois en trois duels, avant d’enchaîner avec une première victoire à domicile, samedi, en l’emportant 4 à 3 en prolongation contre les Griffons du Cégep de l’Outaouais.

Nicolas Hébert a terminé la fin de semaine avec trois buts, dont deux dans la remontée orchestrée par les Lauréats à Sorel. En retard 3 à 0, puis 4 à 2, Saint-Hyacinthe a réussi à niveler la marque avec à peine un peu plus d’une minute à faire au match, sur un but de Gabriel Laflamme, pour amener les Rebelles en prolongation. Le capitaine Philip-Olivier Rochette, complice du but égalisateur, a été le seul à faire vibrer les cordages en fusillade. Dans ce match, sept des huit buts marqués en temps réglementaire ont été inscrits en avantage numérique.

Le lendemain, les Lauréats et les Griffons ont été au coude à coude du début à la fin, s’échangeant les devants tout au long du match. Avec une égalité de 3 à 3 après 60 minutes de jeu, Émilien Charron a tranché le débat dès la 39e seconde de la période de prolongation.

Avec trois victoires à ses quatre dernières sorties, les Lauréats traversent leur meilleure séquence de la saison. Ils tenteront de poursuivre sur cette lancée vendredi soir, à 19 h 30, en accueillant le Boomerang du Cégep André-Laurendeau.

image