10 mars 2022
Hausse du compte de taxes à Sainte-Hélène-de-Bagot
Par: Sarah Villemaire
Les résidents de Sainte-Hélène-de-Bagot ont vu leur compte de taxes augmenter cette année. La taxe foncière a monté de 7 % par rapport à l’an dernier. Cette hausse est attribuable, entre autres, à l’augmentation des dépenses de la Municipalité pour la prochaine année.

Pour une résidence d’une valeur moyenne de 222 000 $, cette augmentation se traduit par des frais supplémentaires de 166,52 $ au compte de taxes municipales. Le taux de la taxe foncière s’élève à 0,67 $ par tranche de 100 $ d’évaluation.

Bien que la tarification de la plupart des services, dont celles des matières organiques et des résidus domestiques, demeure stable ou légèrement à la baisse pour 2022, les coûts liés aux services d’aqueduc et d’égout sont à la hausse avec une augmentation respective de 6 % et de 28 %. La tarification des égouts passe à 179,95 $, ce qui représente 51,06 $ de plus que l’an dernier, et ce, pour une maison évaluée à 222 000 $. Cette montée s’explique par les travaux d’entretien du réseau d’égout qui seront réalisés durant les prochaines années.

Adopté en décembre par les membres du conseil municipal, le budget 2022 de la Ville de Sainte-Hélène-de-Bagot s’élève à 3,4 M$. Cette augmentation de 4,6 % par rapport à l’an dernier permettra d’aider au financement de la future usine d’épuration des eaux usées. Moindres que les recettes pour cette année, les dépenses de fonctionnement annoncées sont de l’ordre de 2 997 740 $. De leur côté, les dépenses entourant les éléments de conciliation et les affectations, dont celles entourant le remboursement de la dette à long terme évaluée à 259 330 $, font gonfler la facture de 423 770 $, venant égaler le montant associé aux revenus.

Les dépenses en lien avec l’administration générale ont augmenté de 27 % par rapport à l’an dernier afin de couvrir les frais du prochain rôle triennal et la rémunération d’un nouvel employé à la Ville. Les frais associés à l’hygiène de milieu sont en hausse de plus de 61 410 $ pour venir absorber les dépenses entourant la réfection du réseau d’aqueduc et d’égout.

Du côté des loisirs et de la culture, des montants non dépensés en 2021 sont présentement sur la table pour 2022 afin d’organiser des activités en présentiel comme la présentation de feux d’artifice, si la situation le permet.

Dans le programme triennal d’immobilisations 2022-2024, la présente année fait état de dépenses évaluées à 4 492 110 $. Outre l’investissement important dans le système d’aqueduc, la réfection du chemin Richard sera une priorité pour la Ville. Le projet devrait se concrétiser dès l’arrivée des températures clémentes. S.V.

image