1 février 2024 - 03:00
Hockey collégial : les Lauréats mettent fin à leur disette
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont renversé les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue deux fois plutôt qu’une durant la fin de semaine, mettant fin du même coup à une série de six défaites. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Lauréats ont renversé les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue deux fois plutôt qu’une durant la fin de semaine, mettant fin du même coup à une série de six défaites. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La disette des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe est enfin terminée. La troupe de Gabriel Doyon a signé deux victoires contre les Gaillards de l’Abitibi-Témiscamingue, la dernière équipe au classement de la ligue collégiale D1, dans le cadre d’un programme double au Stade L.-P.-Gaucher samedi et dimanche.

La formation maskoutaine, qui était sans victoire depuis le 19 novembre, savait qu’elle n’avait pas droit à l’erreur contre les Gaillards. Elle a enchaîné des victoires de 8 à 5 et de 5 à 3.

« C’était des matchs pièges parce qu’on voit que c’est quand même une équipe qui donne du fil à retordre aux autres équipes cette saison. On voulait jouer de la bonne façon et avoir les quatre points et c’est ce qu’on a fait », a souligné l’entraîneur-chef des Lauréats, Gabriel Doyon.

Saint-Hyacinthe n’a pas eu la tâche facile pour autant. Dans un premier duel hautement offensif, les Lauréats ont tiré de l’arrière pendant presque toute la première moitié du match, samedi. En retard 4 à 2 en début de 2e période, la formation maskoutaine a réussi à recoller 4 à 4 grâce à deux buts rapides. Les Gaillards et les Lauréats ont ajouté chacun un but avant le second entracte pour faire 5 à 5. Avec le couteau entre les dents, les joueurs du Cégep de Saint-Hyacinthe ont pris les choses en main en 3e période avec trois buts sans riposte pour se sauver avec la victoire.

Dans un match revanche, le lendemain, les Lauréats ont mieux contrôlé le rythme malgré la ténacité des Gaillards. Saint-Hyacinthe a pris les commandes 2 à 1 en fin de 1re période, une avance que l’équipe a maintenue jusqu’en début de 3e période. Après avoir vu le club de Rouyn-Noranda créer l’égalité 2 à 2, les Lauréats ont répliqué avec deux buts. Les Gaillards ont profité d’un avantage numérique tard dans le match pour réduire l’écart 4 à 3, mais un but dans un filet désert a mis fin à leurs espoirs.

Sur le plan individuel, l’attaquant Olivier Beaupré a connu un week-end productif avec trois buts et une passe. Jacob Auger a aussi fait sentir sa présence avec un but dans les deux matchs. Kevin André Blanchette s’est quant à lui démarqué avec deux buts samedi, puis Nathan Rhodes a marqué à deux reprises dimanche. Le capitaine Mathis Cyr a également alimenté l’attaque avec trois passes sur les cinq buts des Lauréats dimanche.

L’une des ombres au tableau, cependant, est le manque d’opportunisme en avantage numérique. Dimanche, les Gaillards ont été punis à douze reprises et les Lauréats n’ont réussi à en profiter qu’une seule fois pour marquer.

« Si on compare avec la façon dont fonctionnait notre avantage numérique avant Noël, on a de meilleures chances de marquer maintenant et on voit qu’on progresse. Ce n’est qu’une question de temps avant que ce soit payant », s’est encouragé Gabriel Doyon.

Ces deux victoires permettent aux Lauréats de rester au plus fort de la lutte en milieu de classement. L’équipe pointe présentement au 8e rang sur 15 équipes. Seulement un point sépare la 7e place et la 10e place. « C’était des victoires assez importantes à aller chercher, surtout qu’on a un gros mois de février qui s’en vient », a reconnu l’entraîneur du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Le prochain match des Lauréats sera justement disputé contre l’équipe qui les devance au 7e rang, les Cougars du Collège Champlain Lennoxville. Cette rencontre se déroulera vendredi soir à Sherbrooke. Dimanche, les Lauréats seront de retour au Stade L.-P.-Gaucher où ils affronteront les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent, avant-derniers au classement.

image