3 mars 2022
Hockey midget AAA: après la COVID, des victoires pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont pu reprendre l’action mardi après avoir combattu une éclosion de COVID-19 dans leur vestiaire la semaine dernière. Ils l’ont fait de belle façon en signant deux victoires du côté d’Amos, l’une de 4 à 3 et l’autre de 3 à 2 en tirs de barrage, dans le cadre d’un programme double face aux Forestiers.

Les unités spéciales ont fait la différence dans le premier match, mardi soir. Les Gaulois ont marqué lors de trois de leurs sept avantages numériques, tandis que les Forestiers n’ont profité que d’un de leurs onze avantages numériques.

Édouard Trépanier a réalisé un doublé dans cette victoire, puis Mathis Cyr et Cédric Plante ont complété le pointage. Le gardien Cédric Plante a quant à lui repoussé 22 des 25 tirs dirigés vers lui.

Après avoir accordé le premier but, Saint-Hyacinthe a riposté avec deux buts en fin de 1re période et au retour de l’entracte. Amos a ensuite créé l’égalité de nouveau à la mi-rencontre. Les Gaulois n’ont pas tardé à reprendre les devants dès les secondes suivantes, avant d’en rajouter en début de 3e période pour mener 4 à 2. Dans un dernier effort, la formation abitibienne a réduit l’écart à un but, mais n’a pas été en mesure de compléter la remontée.

Une lutte encore plus serrée a été livrée mercredi après-midi et les Forestiers sont passés bien près de prendre leur revanche sur les Gaulois. Ils ont surmonté un retard de 2 à 0 pour forcer la tenue d’une prolongation et de tirs de barrage. C’est finalement l’attaquant maskoutain Fernand-Olivier Perron, sixième tireur à s’élancer, qui a clos le débat. Il a été le seul à trouver le fond du filet en tirs de barrage.

Maxime Rouleau a donné le ton à la rencontre avec son 7e but de la saison et Samuel Beauchemin a doublé l’avance des Gaulois en début de 2e période. Les Forestiers ont réduit l’écart quelques instants plus tard, puis Adam Véronneau, meilleur marqueur d’Amos, a créé l’égalité lors d’un avantage numérique en milieu de 3e période.

Ces résultats permettent à Saint- Hyacinthe de se rapprocher à deux points du Blizzard du Séminaire Saint-François et du 9e rang.

Limiter l’éclosion

Les Gaulois avaient été forcés de mettre leurs activités sur pause le 19 février après que des premiers cas de COVID-19 ont été détectés parmi les joueurs. On voulait alors limiter l’éclosion qui survenait après les deux premiers matchs disputés depuis le retour au jeu. D’autres cas se sont néanmoins ajoutés dans les jours suivants. Au total, onze personnes ont été touchées par la COVID-19, un chiffre qui comprend autant des cas chez les joueurs qu’au sein du personnel.

En plus de la partie du 23 février contre les Estacades de Trois-Rivières qui a dû être annulée, les matchs contre les Cantonniers de Magog et les Lions du Lac Saint-Louis, prévus respectivement le 25 et le 26 février, ont été reportés au 8 et 9 mars. D’autres parties, qui étaient déjà à l’horaire, auront lieu au cours de la fin de semaine. La formation maskoutaine se rendra à Trois-Rivières vendredi soir pour y affronter les Estacades, puis se dirigera du côté de Montréal-Nord samedi après-midi pour disputer la victoire au Rousseau-Royal de Laval-Montréal.

image