19 novembre 2021
Sportscene bientôt privatisée
Par: Martin Bourassa

Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Sportscene. Photo gracieuseté

Le Maskoutain Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Sportscene, pousse son implication à un autre niveau. En compagnie d’un groupe d’investisseurs québécois dirigé par la Corporation Financière Champlain, il a conclu une convention de regroupement définitive qui se traduira par la privatisation de cette entreprise qui est entre autres derrière La Cage Brasserie sportive.

Publicité
Activer le son

Le rachat de la plupart des actions et des options en circulation se fera moyennant une contrepartie de 51,25 M$. La société cessera du même coup d’être inscrite à la Bourse de croissance TSX. Par voie de communiqué, M. Bédard a motivé sa décision par un désir de faire grandir l’entreprise, malgré un contexte difficile depuis quelques mois.

« Dix-huit mois après le début de la pire crise ayant affecté l’industrie de la restauration, nous estimons que privatiser l’entreprise permettra de simplifier les opérations de la Société et de mieux poursuivre, avec mon équipe de direction et nos nouveaux partenaires, la réalisation de notre plan stratégique amorcé avant la pandémie. Je tiens à souligner le précieux soutien des actionnaires, dont au premier chef Charles St-Germain et sa famille qui, depuis 25 ans, ont donné à l’entreprise l’appui et les ressources nécessaires pour faire de Sportscene un chef de file de la restauration au Québec et ainsi contribuer à sa croissance exemplaire », a affirmé Jean Bédard.

Les actionnaires du Groupe Sportscene seront appelés à approuver la transaction à une assemblée extraordinaire que la Société prévoit tenir en janvier 2022.

image