21 octobre 2021
Jeannot Caron souhaite un centre-ville accueillant et abordable
Par: Sarah-Eve Charland

Le candidat dans le district Cascades Jeannot Caron. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Rehausser la qualité de vie des résidents du centre-ville tout en collaborant avec les organismes communautaires est et demeurera le leitmotiv du candidat au poste de conseiller dans le district Cascades à Saint-Hyacinthe, Jeannot Caron.
Publicité
Activer le son

« Je vais toujours être égal à moi-même comme je l’ai été avant d’être conseiller; présent et disponible. J’aime mon centre-ville », affirme celui qui sollicite un deuxième mandat de conseiller à l’élection du 7 novembre.

Avec la rénovation de la promenade Gérard-Côté et la construction de la nouvelle bibliothèque et du pôle culturel, les projets au centre-ville se multiplient, reconnaît le conseiller sortant. Élu une première fois en 2017, M. Caron met à nouveau au sommet de ses priorités l’accessibilité aux logements abordables. Bien qu’il soit fier des nombreux projets sur la table, il ajoute que les besoins sont grands.

« L’important, c’est d’avoir des lieux de qualité et abordables. Je suis convaincu qu’on peut trouver une solution. Je propose de faire des pactes sociaux avec les promoteurs. La Ville peut les aider financièrement à faire des rénovations sans que le coût de ces restaurations-là soit imputé aux locataires. C’est ce qui se fait avec les propriétaires commerciaux au centre-ville », suggère M. Caron.

La Ville de Saint-Hyacinthe a acheté une série de bâtiments le long de la promenade Gérard-Côté.

Le conseiller sortant affirme avoir imposé certaines conditions, dont celle qui repousse la démolition de ces bâtiments seulement lorsque les locataires pourront être transférés dans les futurs logements sur le terrain de la bibliothèque T.-A.-St-Germain, probablement en 2024. Il souhaite être réélu au conseil pour s’en assurer.

Selon le conseiller, la croissance de la Ville de Saint-Hyacinthe passe par la densification. C’est aussi la même orientation qu’il prône pour les stationnements. À l’instar du nouveau Plan particulier d’urbanisme (PPU) pour le centre-ville, M. Caron souhaite diminuer les stationnements de surface et ainsi éliminer les îlots de chaleur dans le quartier. Les promoteurs devront prévoir des stationnements sous-terrain, espère-t-il. Après la disparition de centaines de cases de stationnement à l’arrière du Centre des arts Juliette-Lassonde, « il y a des projets qui s’en viennent. L’équilibre va revenir », assure-t-il.

Le candidat veut aussi s’assurer que la gratuité des déplacements du transport collectif en dehors des heures de pointe demeurera permanente après la fin du projet-pilote en décembre.

Les électeurs du district Cascades auront trois choix à l’élection du 7 novembre. En plus de Jeannot Caron, le candidat indépendant Richard Mongrain et la candidate de Saint-Hyacinthe unie Chantal Goulet convoitent aussi ce siège.

image