29 Décembre 2022
Karaté : une dizaine de médailles à la Coupe Québec
Par: Maxime Prévost Durand
Les athlètes du Club de karaté maskoutain ont tous remporté des médailles à la Coupe Québec. En compagnie des entraîneurs Lucie Hébert et Ricardo Ferro (aux extrémités), on aperçoit Laurimai Lafond, Ulysse Desmarais, Cédric Vaillancourt et Meggie Marien, ainsi que Lohan Cordeau et Félix-Antoine Marquis. Photo gracieuseté

Les athlètes du Club de karaté maskoutain ont tous remporté des médailles à la Coupe Québec. En compagnie des entraîneurs Lucie Hébert et Ricardo Ferro (aux extrémités), on aperçoit Laurimai Lafond, Ulysse Desmarais, Cédric Vaillancourt et Meggie Marien, ainsi que Lohan Cordeau et Félix-Antoine Marquis. Photo gracieuseté

Les athlètes du Club de karaté maskoutain ont fait bonne impression à la Coupe Québec et à la première épreuve de sélection d’Équipe Québec, à la fin novembre. Ensemble, les six représentants ont remporté un total de dix médailles.

Ulysse Desmarais était le seul membre du club à participer à la sélection #1 d’Équipe Québec, en vue des Jeux du Canada. Il a mis la main sur une médaille d’argent en kumite chez les U21, au terme d’une finale qui s’est décidée par drapeaux, puis il a ajouté une médaille de bronze en kata. Il poursuivra le processus de qualification en participant à la deuxième épreuve de sélection, plus tard dans la saison.

Dans le cadre de la Coupe Québec, Meggie Marien, Félix-Antoine Marquis, Lohan Cordeau, Cédric Vaillancourt et Laurimai Lafond sont montés sur le podium à leur tour. Ils ont démontré leur maîtrise du kata puisque Meggie, Félix-Antoine et Lohan ont remporté l’or dans leur groupe d’âge. Les deux premiers, en action chez les 12-13 ans, ont également ajouté une médaille de bronze en kumite. De son côté, Cédric a cumulé une médaille d’or en kumite et une médaille de bronze en kata chez les 16-17 ans. Laurimai a quant à elle mis la main sur une médaille d’argent en kumite chez les 18-34 ans.

Près de 700 participants de partout au Québec étaient réunis pour ces deux rendez-vous. Prévues à la mi-octobre, ces épreuves avaient dû être reportées dans la foulée de la saga qui a touché le milieu du karaté cet automne. La tenue d’événements où les karatékas se mesurent les uns aux autres était devenue illégale momentanément en raison du retrait de la discipline au programme des sports présents aux Jeux olympiques de 2024. Le karaté ne bénéficiait donc plus de son exemption au Code criminel en tant que sport olympique. Un décret du gouvernement du Québec, à la fin octobre, a rendu les compétitions conformes à nouveau.

image