6 juin 2024 - 03:00
Au parc Casimir-Dessaulles le 23 juin
La Bottine Souriante pour le spectacle de la fête nationale
Par: Maxime Prévost Durand
La Bottine Souriante. Photo Éric Carrière

La Bottine Souriante. Photo Éric Carrière

La fête de la Saint-Jean-Baptiste aura des airs de rigodons cette année à Saint-Hyacinthe. Le mythique groupe de musique traditionnelle La Bottine Souriante fera vibrer le parc Casimir-Dessaulles avec ses chansons festives le 23 juin dans le cadre du spectacle de la fête nationale.

Avec des chansons immortelles, comme « La Ziguezon », « Dans nos vieilles maisons » et « Le démon sort de l’enfer », La Bottine Souriante fait partie intégrante du folklore québécois depuis près de 50 ans. L’automne dernier, le groupe a fait paraître Domino!, son premier album en près de 12 ans – et son 13e en carrière – dans lequel il revisite des pièces du répertoire traditionnel comme « Les jolies Québécoises » et « Tralala ».

La Bottine Souriante enflammera la scène du parc Casimir-Dessaulles dès 20 h. Sur le coup de 22 h, à la suite du spectacle, un feu d’artifice sera lancé au parc de la Métairie. La population pourra l’admirer à partir de différents points de vue, notamment depuis les ponts Morison et Barsalou qui seront fermés à la circulation pour l’occasion.

Afin de plonger le public dans l’ambiance de la musique de La Bottine Souriante, un espace « trad » sera aménagé et donnera lieu à des démonstrations de gigue et de podorythmie ainsi qu’à un atelier d’accordéon, de tissage de ceintures fléchées et d’assemblage de tonneaux avant le spectacle. La troupe de danse traditionnelle Les Chamaniers de Saint-Hyacinthe animera également un « flash mob » de gigue dans la soirée.

Les festivités commenceront dès 17 h au parc Casimir-Dessaulles. Des camions de cuisine de rue seront présents autour du parc. Différentes activités seront aussi proposées, dont du maquillage thématique, un taureau mécanique, des jeux gonflables et la présence d’amuseurs publics. Une zone pour les adolescents sera aussi aménagée avec la présence de jeux d’adresse.

« C’est important pour moi de nous voir réunis pour honorer ensemble notre culture, notre héritage et notre fierté québécoise lors d’une fête inclusive et dédiée à toutes et à tous », a souligné le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard, par voie de communiqué.

Afin de rendre cette soirée possible, la Ville de Saint-Hyacinthe a pu compter sur l’aide financière du Mouvement national des Québécoises et des Québécois.

image