26 juillet 2018
La Chambre de commerce sort du rouge 
Par: Jean-Luc Lorry

La présidente de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, Jacqueline Rainville, et la nouvelle directrice générale, Lucie Guillemette, ont présenté dernièrement le rapport d’activités 2017-2018. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La présidente de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, Jacqueline Rainville, et la nouvelle directrice générale, Lucie Guillemette, ont présenté dernièrement le rapport d’activités 2017-2018. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe regroupe 14 membres. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Lors de l’assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, la direction a annoncé un bénéfice de 3 863 $ pour l’exercice se terminant le 31 mars 2018. L’organisme maskoutain semble ainsi remonter la pente puisque, 12 mois plus tôt, il affichait un déficit de 45 921 $. 

Publicité
Activer le son

« Ce bilan positif s’explique par un taux élevé de participation aux activités. Nous pouvons aussi compter sur des partenaires financiers engagés », indique en entrevue au COURRIER Lucie Guillemette, directrice générale de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe.

Les 26 activités organisées du 1er avril 2017 au 31 mars 2018 (année comptable) ont attiré 3 025 participants.

L’an dernier, l’activité la plus rentable fut le tournoi de golf annuel. Pour un coût de 32 233 $, cette activité qui avait rassemblé 152 golfeurs et 252 convives pour le souper a dégagé un surplus de 23 887 $.

Cette année, le tournoi de golf se tiendra le jeudi 6 septembre. Pour la 25e édition, le quatuor d’honneur se compose des femmes d’affaires Maryse Dubé, Geneviève Poirier, Nathalie Lafontaine-Jodoin et Nellie Robin.

Au chapitre des conférences, celle donnée par Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, avait attiré plus de 400 personnes.

Au total, les activités de la chambre de commerce locale ont permis des bénéfices de 68 890 $ comparativement à 45 084 $ en 2017.

« Les deux éléments clés de notre chambre de commerce sont la participation aux activités que nous organisons et notre membership », considère la directrice générale de la Chambre de commerce.

Actuellement, l’organisme compte 579 membres. « On vit une augmentation de l’ordre de 11 % du membership. Nous sommes en pleine croissance », note Mme Guillemette.

À ses côtés lors de la présentation du rapport annuel et des états financiers, la présidente de la Chambre, Jacqueline Rainville, est convaincue que l’organisme prend la bonne direction. « Nous faisons un travail d’équipe. Lucie a remplacé le mot client par le mot membre », souligne Mme Rainville.

En poste depuis le 5 février 2018, Lucie Guillemette a succédé à Pierre Rhéaume qui a quitté l’organisme le 21 décembre 2017. « Cela se passe bien. Quand j’ai pris mes fonctions à la Chambre, la table était mise. Je suis arrivée dans un excellent contexte. »

Mme Guillemette se dit satisfaite que la totalité des contrats de partenariat ait été reconduite. Au printemps 2018, il y a eu la venue de deux nouveaux partenaires : l’entreprise maskoutaine JEFO et la firme de comptabilité Laplante, Brodeur, Lussier. 

Conseil d’administration

Pour l’année à venir, le conseil d’administration accueille deux nouveaux membres. Marie-Pier Laliberté, directrice de compte à la Banque de développement du Canada (BDC) et Eric Devost, coordonnateur à Espace carrière, se joignent au conseil. À la suite de son départ de Saint-Hyacinthe Technopole, Claude Rainville sera remplacé prochainement.

image