26 juillet 2018
La Chaude Boucane Extrême, la sauce la plus hot en ville!
Par: Olivier Dénommée

La Chaude Boucane Extrême a été la première sauce du Domaine Britannia Mills à remporter un prix. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Chaude Boucane Extrême a été la première sauce du Domaine Britannia Mills à remporter un prix. Photo François Larivière | Le Courrier ©

David Croteau pose avec ses six sauces, en ordre décroissant d’intensité : Chaude Boucane Extrême, La Déraillée, Chaude Boucane, La Ferme hantée, Hotoka et Tropic Hell Fever. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Britannia Mills était une communauté de quelques centaines d’âmes, désormais annexée à la municipalité de Saint-Liboire. Aujourd’hui, ce nom revient sur la carte grâce à l’entreprise Domaine Britannia Mills et à ses sauces fortes qui ont gagné quelques prix dans des compétitions internationales.

Publicité
Activer le son

David Croteau, copropriétaire du Domaine Britannia Mills, commercialise déjà six sauces fortes, faites avec des ingrédients qu’il fait pousser lui-même. Il a eu l’idée de présenter sa dernière création, la Chaude Boucane Extrême, dans la catégorie « XXX Hot » du 6e NYC Hot Sauce Expo – Screaming Mi Mi Awards à New York pour la comparer aux meilleures sauces fortes du monde. « C’est une compétition à l’échelle internationale : des gens sont venus de Nouvelle-Zélande et d’Australie pour y présenter leurs sauces. J’avais aussi envoyé des sauces l’an dernier, mais sans succès. »

Contre toute attente, il est finalement revenu avec le premier prix dans sa catégorie à la fin avril. « Quand l’annonceur a dit qu’il n’osait même pas essayer de prononcer le nom de la sauce, j’ai tout de suite su qu’il parlait de la mienne », lance en riant le Liboirois.

Quelques semaines plus tard, la Chaude Boucane verte (plus douce que la version Extrême) s’est elle aussi démarquée au 11e Hot Pepper Awards, remportant cette fois six prix.

Du jour au lendemain, les sauces de David Croteau ont attiré beaucoup de curieux et d’amateurs de sauce piquante. « Le marché de la sauce piquante est en émergence ici. Il y a un buzz depuis quelques années et j’ai la chance d’être là depuis le début, soutient l’entrepreneur. Avec mes prix, je me suis fait beaucoup d’amis Facebook en peu de temps! »

Piment fumé

Toutes les sauces du Domaine Britannia Mills ont leurs particularités, et celle de la série Chaude Boucane, c’est sa forte odeur fumée. Les piments sont fumés dans un fumoir de façon artisanale, confirme David Croteau. « Moi, je recherche le goût avant tout. Il faut que le goût suive la force de la sauce! » D’ailleurs, la seule différence entre la Chaude Boucane verte et l’Extrême, c’est le choix des piments : dans le second cas, M. Croteau utilise deux des piments les plus forts au monde, le Trinidad Scorpion Moruga et le Trinidad Scorpion Butch T.

Mais il admet qu’il pourrait aller encore plus loin, lançant l’idée d’une sauce encore plus extrême, qu’il pourrait appeler Claude Boucane, en honneur d’un ami qui fait preuve d’une rare tolérance aux piments forts. « Il me reste encore de l’espace sur mon cadran », mentionne-t-il en pointant l’étiquette de ses sauces.

D’autres sauces devraient aussi bientôt être commercialisées par le Domaine Britannia Mills, lorsqu’il aura des quantités suffisantes pour les mettre en vente à grande échelle. Il faut dire que son marché n’est pas limité à la région maskoutaine (on retrouve ses produits dans son village, mais aussi au Marché Dessaulles et aux Passions de Manon, par exemple) puisqu’ils sont distribués par saucepiquante.ca, qui a de nombreux points de vente partout au Québec. Rien n’indique que le rythme de David Croteau va ralentir dans les prochaines années, lui qui développe ses propres variétés de piments et qui espère redonner vie à Britannia Mills en recréant son ancienne gare dans sa cour pour rendre son emplacement plus touristique. « Ça va prendre encore quelques années, mais je sais où je m’en vais », conclut-il avec assurance.

image