22 septembre 2022
La polyvalente Hyacinthe-Delorme fête ses 50 ans
Par: Jérémy Bezeau
Les festivités du 50e anniversaire de la polyvalente Hyacinthe-Delorme ont débuté le 24 août avec un déjeuner de la rentrée pour les enseignants. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

Les festivités du 50e anniversaire de la polyvalente Hyacinthe-Delorme ont débuté le 24 août avec un déjeuner de la rentrée pour les enseignants. Photo Adam Bolestridge | Le Courrier ©

C’est sous le thème « PHD a plein d’histoires à raconter » que la polyvalente Hyacinthe-Delorme souffle ses 50 bougies lors de l’année scolaire 2022-23.

Dans la surprise la plus totale, les professeurs actuels et du passé ont défilé sur le tapis rouge le 24 août pour la rentrée du personnel enseignant, dans ce qui se voulait être le tout premier événement soulignant le demi-siècle de l’école secondaire maskoutaine.

Pas moins de 18 retraités avaient été invités à se joindre à la fête lors du déjeuner de la rentrée. Parmi eux, on pouvait en compter quelques-uns qui étaient de la première rentrée scolaire, en 1972.

Pour souligner les 50 ans de l’école, une première rencontre avait eu lieu au mois de mai pour tâter le terrain. Une autre réunion est prévue le 14 septembre afin de progresser dans l’organisation des festivités. « Pour l’année qui vient, des activités pour les jeunes seront organisées, des rencontres entre anciens se feront et des activités grand public auront lieu dans les murs de la PHD », confirme la membre du comité organisateur, Chantal Breault.

Cette dernière est à la retraite depuis maintenant 7 ans, après près de 30 ans de service parmi le personnel de l’école. « C’est important pour moi de redonner, de m’impliquer dans le comité organisateur, parce que j’ai vraiment adoré être cette école-là. Si on compare à aujourd’hui, c’était littéralement un autre mode de vie à mon arrivée en 1974 en tant qu’étudiante », se remémore Mme Breault.

Pour le comité organisateur, le plus important pour cette année significative sera d’intégrer le plus possible la population aux activités afin de créer de la nostalgie.

Au départ, en octobre 1972, la polyvalente comptait quelque 2700 élèves. À l’époque, on offrait les cours de formation professionnelle à même l’école secondaire. Après avoir terminé leur 3e secondaire, les élèves devaient aller au Bloc B, pour une période de deux ans, dans le but d’apprendre un métier.

L’ouverture officielle avait été marquée par une construction non terminée et c’est pour cette raison que les célébrations seront prolongées jusqu’à l’automne 2023. D’aussi loin qu’elle se souvient, la cafétéria n’était pas encore accessible lors de la première rentrée scolaire. « Les élèves mangeaient sur les bancs d’école, on s’arrangeait comme on pouvait! », se souvient Mme Breault.

La polyvalente Hyacinthe-Delorme avait été le tout premier établissement construit aux fins de servir comme école secondaire. Les autres écoles qui avaient vu le jour avant la PHD avaient été modifiées pour devenir un établissement scolaire.

image