31 mars 2022
La réhabilitation du Stade L.-P.-Gaucher en préparation
Par: Maxime Prévost Durand
D’importants travaux se mettront en branle au Stade L.-P.-Gaucher dès mai, si tout va bien. Une réfection complète de la toiture est prévue, tout comme la relocalisation du restaurant de l’aréna, l’ajout d’un ascenseur et la rénovation de certains vestiaires.

Ces travaux représenteront la première phase du projet de réhabilitation majeure qui s’orchestre pour l’aréna maskoutain, construit en 1939. La Ville de Saint- Hyacinthe estime « entre 7 et 8 M$ » le coût de cette première phase, qui s’étirera sur plusieurs mois.

Un montant global de 11,7 M$ est anticipé pour l’ensemble du projet, qui devrait s’étaler sur cinq ans selon ce qui avait été inscrit dans le Programme triennal d’immobilisations 2021-22-23 de la Ville de Saint-Hyacinthe.

Un appel public d’offres a été lancé au début mars pour la première phase de travaux et les soumissions seront reçues jusqu’au 5 avril. La Ville souhaite ensuite que le chantier soit lancé dès mai. Dans l’appel d’offres, elle spécifie par ailleurs que « les travaux doivent être complétés avant le 31 mars 2023 ».

Cet échéancier concorderait avec le début du tournoi de la Coupe Telus advenant sa présentation, comme souhaité, en sol maskoutain en 2023. Ce championnat canadien de hockey M18 devait avoir lieu à Saint-Hyacinthe en 2020, mais la pandémie en avait décidé autrement. Le comité organisateur avait maintenu sa volonté de présenter le tournoi dans un avenir rapproché et s’orientait récemment vers une tenue de l’événement en 2023. Aucune confirmation ne semble toutefois avoir été donnée par Hockey Canada pour l’instant.

Initialement, des travaux de mise à niveau du Stade L.-P.-Gaucher avaient déjà été réalisés en prévision du tournoi de la Coupe Telus 2020. Des vestiaires avaient été refaits, puis la Ville avait apporté des améliorations aux éclairages et au système de son. La Ville envisageait néanmoins des travaux plus importants par la suite, après avoir réalisé le carnet de santé du Stade L.-P.-Gaucher.

L’an dernier, un appel d’offres avait été lancé en vue de la réfection du toit, dont la situation est plus urgente, mais la seule soumission reçue avait finalement été rejetée par le conseil municipal parce qu’elle excédait largement le budget prévu à cet effet. La Ville anticipait une facture de 2,2 M$, tandis que la soumission s’était élevée à 4,6 M$.

Cette fois, l’appel d’offres n’est pas spécifique à la réfection de la toiture et comprend plusieurs autres étapes. Les vestiaires qui n’avaient pas encore été rénovés le seront, la cantine située sous les estrades sera relocalisée en haut du hall d’entrée et un ascenseur sera ajouté, notamment pour les personnes à mobilité réduite. L’enseigne en façade principale et les bandes de la patinoire seront aussi remplacées.

La Ville a d’ailleurs déjà donné l’aval à l’achat des bandes de la patinoire, en incluant les baies vitrées et les filets protecteurs. Un contrat a été octroyé à la société Les Installations sportives Agora lors de la dernière séance du conseil municipal. La facture s’élève à 236 748,45 $.

image